• ven. Mar 1st, 2024

Les natifs de Kayanza résidant en Mairie de Bujumbura invités à contribuer pour le développement de leur province

ByAdministrateur

Mai 17, 2022

BUJUMBURA, 16 mai (ABP) – Le gouverneur de la province Kayanza (nord du Burundi), M. Rémy Cishahayo, a réuni le dimanche 15 mai 2022, dans les enceintes de l’hôtel Source du Nil sis en Mairie de Bujumbura, les hauts cadres de l’Etat et les opérateurs économiques, tous natifs de cette province, résidant et/ou œuvrant dans la capitale économique du Burundi. Il s’agissait d’échanger sur le développement de leur province natale, les perspectives d’avenir et leur contribution en vue de la réussite des projets en cours de réalisation, a-t-on appris sur place.

Le gouverneur Cishahayo a brossé la situation globale de la province, où il a précisé que tous les secteurs se portent bien, malgré quelques cas isolés. Il a déploré l’insuffisance des enseignants et des bancs pupitres dans le secteur de l’éducation, le vol dans les champs et dans les ménages en matière sécuritaire, et bien d’autres défis constatés dans d’autres domaines par l’administration provinciale de Kayanza.

L’autorité provinciale a également indiqué que parmi les projets phares en cours de réalisation, figurent notamment l’achèvement du bureau provincial de Kayanza, la mise en place d’une fédération des sociétés coopératives de toutes les 262 collines, que compte cette province ainsi que la construction de l’Institut Supérieur Polytechnique de Kayanza.

Pour la réussite de tous ces projets, il a demandé le soutien de tout un chacun. Ainsi, il a précisé qu’il reste encore plus de 250 millions de FBu pour l’achèvement du bureau provincial. D’où il a invité les natifs de Kayanza qui étaient sur les lieux de contribuer, afin que ce bâtiment soit inauguré le 1er juillet prochain. A cette occasion, les participants ont promis une contribution avoisinant 306 millions de Fbu.

Lors des échanges, les participants à la rencontre ont voulu savoir où appartiendront tous ces projets surtout que le projet de redécoupage administratif est déjà en cours. Ici, le secrétaire permanent au ministère de l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité, M. Martin Niteretse, a expliqué que personne ne peut se préoccuper de ce redécoupage administratif, d’autant plus que la population locale continuera toujours à bénéficier de ces projets déjà réalisés.

Les natifs de Kayanza ont profité de la même occasion pour demander de suivre de près et de façon régulière la gestion et l’organisation de la fédération des sociétés coopératives pour éviter le détournement des fonds collectés par la population.

A noter que la réunion a été clôturée par le partage d’un verre entre les natifs de Kayanza résidant et/ou œuvrant dans la capitale économique du pays.