• mer. Fév 28th, 2024

Rencontre du président de la République avec les magistrats nouvellement nommés

ByAdministrateur

Mai 19, 2022

BUJUMBURA, 17 mai (ABP) – le président de la République du Burundi, M.  Evariste Ndayishimiye a réuni les présidents des différentes juridictions et les procureurs des différents parquets du Burundi nouvellement nommés mardi le 17 mai 2022 au palais présidentiel Ntare Rushatsi en vue de leur prodiguer des conseils avant la prise de leurs fonctions.

A la sortie de la réunion, la ministre de la Justice, Mme Domine Banyankimbona  a indiqué que la rencontre avec le président a été fructueuse dans la mesure où lors des échanges,  chacun a pu intervenir pour donner des  stratégies en vue de faire face aux défis majeurs qui s’observent au niveau du pouvoir judiciaire.  Selon elle, chacun s’est exprimé sans crainte et a donné des idées constructives.

Elle a ajouté que le président a donné des conseils qui vont guider les magistrats dans la réalisation de leur mission au sein du   ministère de la Justice.

Le président Ndayishimiye leur a rappelé qu’ils sont appelés à travailler pour la nation et que l’apport de leur travail va contribuer au développent du pays. Il a conseillé les responsables des juridictions nouvellement nommés à toujours être aux côtés de leurs subalternes en vue de travailler de commun accord pour trouver des solutions aux défis qui hantent le pouvoir judiciaire.

Il les a conseillés de toujours appliquer la loi et ne pas avoir peur des intervenants extérieurs et de   toujours se mettre en tête que seul l’application de la loi va redorer l’image de la magistrature.

Les magistrats ont déploré le manque de moyens humains au niveau des tribunaux de résidence. Le président les a conseillés de déterminer des besoins réels et de dégager ce qui manque en termes de moyens humains en vue de rendre la justice aux justiciables dans les délais acceptables. Les magistrats sont partis avec l’espoir que d’ici peu, des changements vont s’opérer au niveau de la magistrature.

Le défi majeur étant la lenteur au niveau des jugements et au niveau d’exécution des décisions judiciaires et la ministre de la Justice informe la population que ce défi sera résolu d’ici peu.

Elle a rappelé qu’à la fin de l’année 2021, il y a eu une campagne d’exécution des jugements et une campagne des descentes pour faire les constats dans les litiges fonciers et les résultats sont satisfaisants, a-t-elle affirmé. Le ministère se prépare pour faire le 2ème tour de descentes sur terrain, selon la ministre Banyankimbona qui a par ailleurs que l’objectif est d’avoir zéro dossier en attente de jugement à la fin de l’année 2022.  Elle a l’espoir qu’avec les responsables nouvellement nommés, des changements vont être opérés au niveau judiciaire.

Vue partielle des participants