• jeu. Fév 22nd, 2024

A moins de deux semaines du concours national, le manque d’enseignants reste une réalité.

ByAdministrateur

Mai 23, 2022

BUBANZA, 21 mai (ABP) – A moins de deux semaines de la passation du concours national de la 9ème année, le manque d’enseignants reste une réalité dans des écoles de la province de Bubanza (Nord-Ouest du Burundi), a-t-on appris de la Direction Provinciale de l’Education (DPE).

Selon cette source, depuis le début de cette année scolaire, la province Bubanza a besoin de 886 enseignants. Parmi eux, figurent 114 qui sont partis soit en retraite, qui sont décédés, qui ont été promus au cours du 3ème trimestre de l’année passée, soit en pension, ceux qui ont bénéficié des promotions et qui n’ont pas été remplacés jusqu’ici.

Comme conséquence, 714 enseignants bénévoles travaillent dans diverses écoles de la DPE Bubanza, un fardeau pour les parents qui doivent s’organiser pour les encourager, et au moment où leur encouragement reconnu, ne vient pas de façon régulière, précise le Directeur Provincial de l’Education, M. Claude BADUGARITSE.

Ce dernier reste, malgré ce manque d’enseignants, optimiste que les préparatifs au concours national de la 9ème année, vont bon train.

Il souhaite le remplacement de ces départs. A noter qu’au cours de cette année scolaire, 59 enseignants ont été recrutés dans cette province, mais que les profils de 3 d’entre eux ne sont pas encore connus à savoir 2 en menuiserie et 1 en soudure.