• lun. Fév 26th, 2024

La représentante de l’UE en Afrique centrale apprécie positivement le travail de la CNIDH

ByAdministrateur

Mai 23, 2022

BUJUMBURA, 20 mai (ABP) – Le président de la Commission nationale indépendante des droits de l’homme au Burundi (CNIDH), M. Vigny Nimuraba a reçu en audience, jeudi le 19 mai 2022 à Bujumbura, la représentante de l’Union européenne au sein de l’Afrique centrale Mme Aude Maio Coliche.

Dans une interview accordée à la presse, Mme Coliche a fait savoir que l’entretien portait sur le travail quotidien de la CNIDH. Elle a apprécié positivement les méthodes utilisées par la CNIDH dans l’accomplissement de sa mission. Selon elle, la manière de procéder paraît systématique avec un regard neuf sur toutes les situations qui sont présentées. Mme Coliche a précisé que l’UE appuie le travail de la CNIDH en hauteur de 400 mille euros, ce qui lui permet, selon elle, de faire un travail indépendant sur les questions des droits de l’homme.  Elle a également signalé que cet entretien mené avec le président de la CNIDH est un excellent complément à l’UE dans le dialogue politique avec les autorités burundaises.

Mme Coliche s’est aussi exprimée par rapport au récent rapport publié par Human Right watch, qui fait état de quelques manquements en rapport avec les droits de l’homme au Burundi : “Je pense que tous les rapports et toutes les personnes apportent des éléments qu’il faut pouvoir analyser, qu’il faut pouvoir considérer et c’est le travail des autorités mandatées pour le faire comme la CNIDH qui doit avoir une importance particulière dans ce cadre, a-t-elle estimé. Mais, bien sûr, il faut prendre connaissance de tous les faits qui sont parfois rapportés et pouvoir les analyser, a-t-elle conclu”.