• lun. Juil 22nd, 2024

La mesure de fermeture des abattoirs, mal accueillie par les bouchers de Nyabiraba

ByAdministrateur

Juin 6, 2022

BUJUMBURA, 1er juin (ABP) – La mesure de fermeture des abattoirs en vue de limiter la propagation de la fièvre de la vallée du Rift a été mal accueillie par les bouchers de Nyabiraba, qui se disent avoir été surpris par cette dernière et demandent un délai de grâce pour écouler les vaches destinées à l’embouche dont ils disposent actuellement. Il n’y avait ni vache ni chèvre ou mouton à l’abattoir du chef-lieu de Nyabiraba mardi le 31 mai sauf quelques porcs et aux bistrots, ils n’y étaient suspendus que des porcs a constaté l’ABP sur place, un signe de respect de la mesure visant la limitation de la propagation de la fièvre de la vallée du Rift.

Ces bouchers  demandent un délai de grâce pour abattre ces vaches qui sont en train de maigrir sous la supervision des vétérinaires. Ils ajoutent qu’ils apprennent qu’à Ruziba, on continue d’abattre les vaches et demandent qu’il n’y ait pas de deux poids deux mesures.

Les consommateurs de viande de vache, de chèvre ou de mouton se disent eux-aussi frappés par cette mesure du moins ceux qui ne consomment pas la viande de porc et demandent à l’Etat d’autoriser l’abattage des animaux indemnes de maladies pour qu’ils soient servis.