• dim. Juin 16th, 2024

Préparation de la journée de solidarité locale

ByAdministrateur

Juin 24, 2022

CIBITOKE, 23 juin (ABP) – Le chef de cabinet du gouverneur de la province Cibitoke (nord-ouest du Burundi), M. Anicet Saïdi a tenu mercredi le 22 juin 2022, au chef-lieu de province, une réunion du comité provincial de solidarité locale. Ce comité est composé par les administrateurs communaux, les conseillers techniques communaux chargés des affaires administratives et sociales, le personnel du CDFC, les représentants des confessions religieuses, la DPEAE, la DPE, le BPS, la CRB et le responsable de la protection civile.

L’objet de la réunion était la préparation des activités marquant la journée de solidarité locale au niveau provincial, au moment où le même comité doit superviser la préparation de cette journée dans les communes.

L’évaluation des activités de l’année précédente a amorcé les échanges pour déceler les points faibles, en vue d’arrêter des stratégies pouvant améliorer la participation et augmenter le volume des contributions.

Dans cette rencontre tenue à un mois de cette journée, le chef de cabinet du gouverneur a révélé que la province Cibitoke s’est classée 17ème, au classement national de 2021, pour cet événement s’inscrivant dans le sens du patriotisme et du soutien envers les personnes démunies. Selon M. Saïdi, la place que la province a eue, ne lui conviendrait pas, étant donné que cette province est connue auparavant comme le grenier du pays. Il a exhorté les participants à la sensibilisation de tous les habitants pour qu’ils adhérent nombreux et participent à la journée de solidarité locale.

Pour y arriver, a-t-il souligné, il faut des stratégies, notamment, des réunions de toutes les couches de la population à tous les niveaux et stimuler des contributions par catégories de producteurs, d’une façon compétitive.

Les participants ont demandé l’implication des cadres natifs et des élus du peuple, et l’orientation à temps de toutes les activités y relatives. Ils ont opté pour la conscientisation de tout le monde, depuis la province jusqu’à la colline, de bien cibler les bénéficiaires pour la bonne gestion du paquet, suivie d’un rapport.

Des comités d’organisation pour cette journée ont été déjà mis en place à tous les niveaux et les superviseurs provinciaux ont été communiqués aux participants, pour que le train soit en marche sans tarder.