• mar. Fév 27th, 2024

Le projet d’ordonnance conjointe portant déblocage administratif et avancement fictif de carrière des fonctionnaires et agents civils de l’Etat au menu du conseil des ministres

ByAdministrateur

Juin 30, 2022

BUJUMBURA, 29 juin (ABP) – Les membres du gouvernement du Burundi se sont réunis, ce mercredi 29 juin 2022 à Bujumbura sous les auspices du président de la République, M. Evariste Ndayishimiye avec 10 points à l’ordre du jour dont le projet d’ordonnance conjointe portant déblocage administratif et avancement fictif de carrière des fonctionnaires et agents civils de l’Etat pour la période 2016-2022.

D’autres points figurant au menu de ce conseil sont entre autres le projet de décret portant révision du décret N° 100/171 du 30 septembre 2009 portant fixation des paliers de recrutement et des grilles indiciaires des traitements des fonctionnaires et le projet d’ordonnance conjointe portant octroi d’une nouvelle indemnité d’ajustement salariale aux fonctionnaires et agents civil de l’Etat.

Il y a également le projet de loi portant réglementation de la procréation médicalement assistée au Burundi, le document d’orientation sur la stratégie d’aménagement des bassins versants et de lutte antiérosive et le projet d’aménagement durable des bassins versants et de lutte antiérosive au Burundi, le projet de stratégie de modernisation et d’opérationnalisation du Bureau burundais de normalisation et de contrôle de la qualité (BBN), le projet de décret portant annulation d’une licence exclusive en faveur de la société PROCERV comme autorité de gestion conformément au contrat sur l’établissement, l’exploitation et la gestion de la zone économique spéciale  de Warubondo signé le 16 mai 2018 entre le gouvernement du Burundi et la société PROCERV.

La note sur l’état de mise en œuvre du contrat de concession signé entre l’Etat du Burundi et la société de projet « SARKO », la note conceptuelle relative au projet d’appui à l’entrepreneuriat agro-pastoral et perfectionnement professionnel des jeunes et des femmes (PAEPPJF) et la note sur le projet de mise en place d’un cadre légal de dialogue de l’EAC, chapitre Burundi sont, elles aussi, à l’agenda dudit conseil.