• lun. Fév 26th, 2024

Quelque 6 projets gagnants primés à l’occasion de la clôture de la semaine du jeune codeur

ByAdministrateur

Juin 30, 2022

BUJUMBURA, 29 juin (ABP) – Quelque 6 jeunes codeurs dont 2 filles ont été primés, le mardi 28 juin, pour leurs projets du secteur numérique, qu’ils ont présentés dans un concours organisé à l’occasion de la semaine du jeune codeur, qui a été préparée par le ministère de la communication, des technologies de l’information et des médias, à travers le secrétariat exécutif des Technologies de l’Information et de la Communication.

Une enveloppe de 3 millions de Fbu pour le premier, un ordinateur portable pour les 3 suivants, et une enveloppe de 2 millions de Fbu pour les 2 derniers, sont des prix accordés aux 6 candidats ayant participé à ce concours, et ayant présenté des projets jugés meilleurs par le jury qui a été mis en place pour ce concours.

Le secrétaire exécutif des Technologies de l’Information et de la Communication, M. Bienvenue Irakoze, a, dans son allocution, révélé que l’objectif de ce concours était l’identification des talents des jeunes dans le secteur des TIC, ce qui favorise le progrès numérique au Burundi. Il a ajouté que ces 6 candidats ont été les meilleurs des 20 présélectionnés avant le lancement de cette semaine qui a eu lieu mercredi le 22 juin 2022, à Ngozi. M. Irakoze a aussi signalé que durant cette semaine, les 20 ont bénéficié d’une série de coaching dans ce secteur.

Dans son discours de circonstance, le ministre ayant les TIC dans ses attributions, Mme Léocadie Ndacayisaba a fait savoir que la semaine du jeune codeur vise la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes, la création d’emploi, et l’autonomisation de la femme Burundaise. Elle a indiqué que c’est une opportunité pour les jeunes burundais, surtout les jeunes filles, de démontrer leurs compétences digitales qui sont incontournables dans le développement du pays.

Partant de l’engagement du gouvernement du Burundi à la digitalisation de ses services publics, Mme Ndacayisaba a fait savoir que le Burundi a besoin des jeunes talentueux dans ce secteur, pouvant intervenir dans la mise en place des solutions numériques, capables de promouvoir le développement socio-économique du pays.

A cette occasion, le directeur exécutif du Burundi Business Incubator (BBIN), M. Pierre Claver Nduwumwami a signalé que le secteur numérique au Burundi est toujours à l’état embryonnaire. Partant de cette réalité, le chargé du département des reformes et développement du capital humain à l’Agence de Développement du Burundi, M. Serges Nsabimana a indiqué que le secteur numérique ne connait pas beaucoup de concurrence sur le marché burundais. Selon lui, ça devrait être une belle occasion pour les jeunes d’y investir et y travailler.

Le ministre Ndacayisaba a tenu à féliciter les 6 candidats qui sont sortis gagnants dans ce concours et a encouragé les non gagnants à chercher d’autres projets plus innovants.