• mer. Fév 21st, 2024

L’accession du Burundi à l’indépendance a apporté à son peuple un grand changement

ByAdministrateur

Juil 4, 2022

BUJUMBURA, 1er juillet (ABP) – Le Président de la République du Burundi, Evariste Ndayishimiye, a adressé Jeudi le 30 juin 2022, un message à la nation à l’occasion   de la célébration du 60ème anniversaire de l’indépendance du Burundi sous le thème « Duture igihugu cacu amaboko, umutima n’ubuzima, uburundi bugire iteka » (donnons corps et âme à notre pays pour qu’il soit honoré),

Dans son message, le Chef de l’Etat a d’abord souhaité à tous les burundais un joyeux anniversaire de l’indépendance et a félicité tous les héros qui ont contribué à l’accession du Burundi à l’indépendance.

Dans cette perspective, a-t-il poursuivi, l’accession du Burundi à l’indépendance nous a apporté un grand changement en passant de l’obscurité à la lumière.

Être indépendant, c’est combattre ensemble les dernières périodes d’amertume et d’injustice que nous avons connues à l’époque coloniale, a dit le président de la République.

« Que cette célébration de la joie et de la victoire soit pour nous l’occasion de prendre une décision et de faire un travail digne pour montrer que nous sommes capables de travailler dans la paix » a-t-il souhaité.

En choisissant le thème de célébration du 60ème anniversaire de l’indépendance, le président de la République a signifié que l’on a voulu montrer que nous n’avions pas eu l’indépendance pour croiser les bras, mais plutôt de travailler afin de nous honorer par le développement.

« La période coloniale a démoli la culture et les mœurs des Burundais » a-t-il déploré.

Il a demandé à tous les administrateurs d’être exemplaires dans la lutte contre la famine et la pauvreté et d’être exemplatifs   dans l’amour du travail afin que notre pays puisse se développer “

A cette même occasion, le Président de la République a demandé à tous les Burundais d’adhérer aux coopératives et associations afin de lutter ensemble contre la pauvreté dans notre pays.

Dans le secteur du développement durable, il a indiqué que le Burundi dispose de bonnes terres cultivables qui permettent aux différentes cultures vivrières d’évoluer normalement et d’avoir de bonnes récoltes.

L’agriculture est le pilier du développement a-t-il expliqué faisant savoir qu’une bonne alimentation est source de bonne santé et elle nous permet de bien travailler. Le Burundi est un pays qui   facilite le tourisme et dispose de nombreux sites touristiques, a rassuré le président de la République.

Sur le plan démographique, le Président de la République a souligné que la croissance rapide de la population burundaise est l’un des défis qui entravent le développement.

Il en a profité pour rappeler à tous les Burundais de limiter les naissances. D’après le président de la république, même si une famille travaille dur mais en procréant davantage, elle ne pourra pas épargner. Les enfants ont besoin d’être nourris, logés, d’étudier et d’être soignés. Tout cela demande des ressources, a martelé le Chef de l’Etat, M. Evariste Ndayishimiye