• mar. Mar 5th, 2024

Les préparatifs à l’Examen d’Etat vont bon train

ByAdministrateur

Juil 8, 2022

CIBITOKE, 7 juil (ABP) – A quatre jours de la passation de l’Examen d’Etat, édition 2022, les préparatifs y relatifs vont bon train et arrivent presqu’à terme, selon le directeur provincial de l’éducation à Cibitoke, M. Joseph Nyandwi.

En effet, trois centres sont déjà connus pour abriter la passation de cet examen national, prévu du 12 au 15 juillet. Il s’agit du Lycée Cibitoke (Cibitoke 1), qui va accueillir 720 candidats; les ECOFO Karurama 1&2 (Cibitoke 2), qui s’attendent à 598 candidats; et le lycée Butara, qui va accueillir 468 candidats de cet examen donnant accès à l’enseignement supérieur.

Les salles de passation sont en cours d’aménagement, et les bancs pupitres sont en train d’être rassemblés audits centres tandis des réunions nécessaires ont déjà eu lieu mercredi dernier et jeudi, d’après le même responsable scolaire. Il a ajouté que dimanche prochain c’est prévu d’aller amener les colis d’examen pour les remettre aux trois centres tandis que le jour suivant sera la transcription des candidats sur les bancs pupitres et la réunion des surveillants de l’examen d’après le directeur provincial.

Concernant l’amélioration des résultats, les responsables de l’éducation en province Cibitoke n’ont ménagé aucun effort pour faire avancer de la 2ème à la 1ère place leur province au classement national, a indiqué la même source. Pour ce fait, la province a opté pour la préparation en réseaux, même au-delà du 4ème cycle de l’ECOFO, et des renforcements mutuels ont eu lieu entre les écoles proches, qui ont les mêmes sections.

Les épreuves types ont été faites en réseaux tandis la vérification des notions censées être connues par les candidats a été faite, a-t-on appris.

Sur ce l’espoir est grand et la province scolaire envisage d’augmenter le taux de réussite de l’année dernière pour arriver à 80% voire 90 %, a fait savoir M. Nyandwi.

Quant aux candidats à cet examen, ils affirment leur détermination à obtenir de meilleurs résultats, à voir comment ils se sont préparés et fait leur révision, en réseaux. Pour y arriver, le DPE leur conseille d’éviter la panique et la tricherie lors de la passation de l’examen, car ils ont eu le temps de fixer les matières et se sont suffisamment exercés à travers les épreuves types.