• lun. Juin 24th, 2024

Les premiers vaccins contre la fièvre de la Vallée du Rift pourraient être disponibles au mois d’août 2022

ByAdministrateur

Juil 11, 2022

BUJUMBURA, 7 juil (ABP) – Le ministère de l’Environnement, de  l’Agriculture et de l’Elevage a tranquillisé les éleveurs en particulier et la population en général que le gouvernement est à l’œuvre pour chercher des fonds nécessaires pour organiser la campagne de vaccination contre la fièvre de la Vallée du Rift qui s’est déclarée au Burundi pour la première fois en avril 2022 dans les bovins, les ovins et les caprins, a indiqué le directeur général de l’Elevage, M. Serges Nkurunziza dans un point de presse tenu mercredi le 6 juillet 2022.

Il a indiqué que vers fin du mois d’août les vaccins pourront être disponibles afin de commencer  la vaccination au moment propice. Selon lui, une somme d’un million 800 mille de dollars américains a été promise par les partenaires du Burundi en tête le FIDA qui a accepté de financer ce programme pour un million 200 mille de dollars américains, la FAO a promis 500 milles de dollars, 100 milles pour le PAM et 5 millions de FBu pour Food for the hungry.

Il a lancé un appel aux éleveurs qui souhaiteraient se mettre ensemble pour acheter le vaccin de laisser ce travail au ministère afin qu’il soit accompli en intégralité, vue la virulence, la dangerosité et la particularité de la maladie.

Pour le mois de juillet, les services techniques se rendront sur terrain pour élaborer la cartographie des risques qui est un préalable pour bien orienter la vaccination.

Au cours du mois de juillet et d’août, le ministère prévoit continuer la sensibilisation, la formation des administratifs, des bouchers et des techniciens vétérinaires à la connaissance de la maladie, aux mesures de biosécurité et aux bonnes pratiques de vaccination.

M. Nkurunziza a tenu à rappeler à la population qu’il n’y a aucun problème à consommer du lait provenant d’une vache saine et bien bouilli, ajoutant que les éleveurs sont des personnes conscientes qu’ils ne peuvent pas traire une vache malade.

Pour le moment a-t-il dit la fièvre de la vallée du rift s’est déjà manifestée dans 13 provinces du pays à savoir  Ngozi, Kirundo, Muyinga, Karusi, Makamba, Cibitoki, Kayanza, Bujumbura, Muramvya, Mwaro, Rumonge, Bubanza et Gitega.

Sur 966 bovins déjà atteints par la maladie 413 sont morts. Tandis que sur 627 petits ruminants, 214 sont morts, selon le directeur général de l’élevage.

Signalons que plusieurs mesures ont été prises pour faire face à cette maladie notamment l’arrêt temporaire du mouvement du bétail, des marchés du bétail, de l’abattage des bovins et petits ruminants.

Par ailleurs des investigations épidémiologiques ont été faites sur terrain ainsi que la prise des échantillons. Un plan d’actions pour la prévention et le contrôle de la maladie a été élaboré et des séances de formation sur la gestion intégrée de cette maladie ont été dispensées par des experts de l’Institut international de recherche en élevage de Nairobi.