• mar. Fév 27th, 2024

L’Ombudsman burundais salue l’excellent travail de comité mixte de prévention et de résolution des conflits

ByAdministrateur

Juil 14, 2022

RUTANA, 13 juil (ABP) – L’ombudsman de la république du Burundi M. Edouard Nduwimana a tenu une réunion de sécurité, à l’endroit des membres du comité mixte de prévention et de résolution des conflits, ainsi que des administratifs des communes Rutana et Bukemba, le mardi 12 juillet 2022 au chef-lieu de la commune Bukemba de la province Rutana.

                          vue partielle des participants

Dans son discours d’accueil, l’administrateur de la commune Bukemba Mme Françoise Twagirayezu a signalé que  la paix et la sécurité règnent  dans la commune, saluant la présence et l’action significative des comités mixtes de sécurité en  cas de vols qui ne sont pas heureusement fréquents. M. Nduwimana a remercié le gouverneur de la province ainsi que des administrateurs présents pour leurs efforts dans le renforcement de   la sécurité dans la province.

Parlant  des activités des  comités mixtes de sécurité, M. Nduwimana a salué l’effort de ces comités dans les  deux communes précisant qu’ils sont les premiers au niveau national. En guise de remerciement, plus de 450 vélos et des téléphones mobiles leurs  seront donnés afin de leur faciliter la collaboration avec l’administration, a-t-il indiqué.

Au cours de cette réunion, l’ombudsman burundais a tenu à rappeler aux  participants qu’un bon leader doit agir en père, et qu’il doit faire justice à tous ceux qui viennent s’adresser à lui en cas de problème.

Nduwimana a saisi  cette occasion pour soutenir les travaux de développement dans la province Rutana, en livrant une enveloppe d’un million de franc burundais sur compte de la province.

Signalons  que Nduwimana a invité tout un chacun à vaquer à ses activités, et a lancé un appel aux parents à bien encadrer leurs enfants en vacances, en les occupant par de différents travaux pour les protéger contre les mauvais comportements qu’ils peuvent adopter, et dans le but de rendre possible la vision du président de la république, que toute bouche ait à manger.