• jeu. Juil 18th, 2024

Bon voisinage entre le Burundi et la Tanzanie

ByAdministrateur

Juil 19, 2022

RUYIGI, 18 juil (ABP) – La délégation en provenance du district de Kibondo a effectué, de vendredi le 15 juillet 2022 à dimanche, une visite à Ruyigi dans le cadre du renforcement de bon voisinage entre ces deux régions frontalières. Cette délégation tanzanienne était dirigée par le chef du district de Kibondo M. Adrey John Magwiza.

Un bon voisinage basé sur le renforcement de la sécurité, les échanges commerciaux et la lutte contre le travail des enfants burundais qui vont chercher du travail en Tanzanie, sont les principaux sujets abordés lors de cette une visite.

Dans son mot d’accueil, le gouverneur de la province de Ruyigi, Mme Emerencienne Tabu a fait noter que cette visite s’inscrit dans l’optique de prévenir contre tout détail qui pourrait constituer une entrave ou danger entre ces deux pays limitrophes et frères. Elle a précisé que les organes sécuritaires, judiciaires et administratifs, ainsi que les populations frontalières sont tous mobilisés et sensibilisés pour le renforcement du bon voisinage.

Elle a demandé à ce qu’un accent particulier soit mis sur le domaine de la sécurité, la lutte contre les mouvements des enfants burundais qui abandonnent l’école pour se rendre clandestinement en Tanzanie, à la recherche du travail, et la facilitation des échanges commerciaux entre ces deux régions voisines, a-t-elle ajouté.

                                                                  Vue partielle des participants

Du côté de la république unie de Tanzanie voisine, le chef du district de Kibondo, a fait savoir que grâce à la coopération et le bon voisinage entre ces deux régions frontalières, plusieurs actions concrètes ont été menées dans plusieurs domaines pour renforcer le bien-être de leurs populations respectives.

Il a entre-autres souligné que depuis le mois de janvier à juillet de cette année en cours, 119 jeunes de moins de 18 ans, qui venaient d’abandonner l’école et partis en Tanzanie à la recherche de l’embauche, ont été arrêtés par les autorités tanzaniennes et retournés au Burundi pour qu’ils regagnent l’école.

Dans l’optique de faciliter les échanges commerciaux entre ces deux pays, M. Magwiza a fait savoir que dans ce même district de Kibondo, deux marchés ont été construits dans les localités de Mabamba et Mukarazi, pour raccourcir les trajets des commerçants qui vont s’approvisionner en marchandises en Tanzanie.

Il a aussi signalé que les commerçants burundais de cette région ne font l’objet de certains taxes et impôts exigés à ceux qui sont originaires d’autres localités éloignées. Il a enfin indiqué que les réfugiés qui était exilés en Tanzanie continuent de rentrer au Burundi, et de leur propre gré.

A cet effet, il a fait savoir que 182 rapatriés sont entrés au Burundi, le vendredi 15 juillet, par la frontière de Manyovu – Mugina en province de Makamba.

Signalons que cette visite venait répondre à celle effectuée par les autorités de la province de Ruyigi en date du 27 au 28 avril de cette même année dans le district de Kibondo en république unie de Tanzanie.