• mar. Fév 27th, 2024

La population burundaise et tanzanienne appelée à passer par les frontières légales

ByAdministrateur

Juil 22, 2022

RUYIGI, 19 juil (ABP) – La population burundaise et tanzanienne souhaitant faire des déplacements en passant par la frontière de Cijongo en commune Gisuru est appelée à passer par la frontière de Manyovu-Mugina de la province Makamba ou d’autres frontières où les voyages touristiques sont permis.

Le chef des migrations sur cette frontière de Cijongo en commune Gisuru fait savoir que cette frontière est ouverte aux échanges commerciaux et non aux simples voyages touristiques.

Cette déclaration a été faite lors d’une visite, dernièrement, de la délégation tanzanienne venant du district de kibondo, dans le cadre du bon voisinage.

Au cours de cette visite dont les principaux thèmes d’échanges étaient le renforcement de la sécurité, la lutte contre les voyages clandestins, le chef du district de Kibondo, Adrey John Magwiza a fait savoir que le rythme et l’afflux des Burundais qui demandent le travail et qui n’ont pas ou pas assez de documents exigés pour leur résidence en Tanzanie continuaient d’augmenter ces derniers jours. Il a également exprimé son souhait de savoir si les autorités des migrations burundaises étaient au courant de cette situation et il a demandé aux autorités burundaises de rouvrir cette frontière pour que la circulation soit libre pour tous.

En réponse à cette demande, le gouverneur de Ruyigi, Mme Tabu Emerencienne a indiqué que la question de la réouverture de cette frontière a déjà fait objet de discussions à un échelon supérieur du ministère de tutelle.

Elle a, par ailleurs, appelé le chef de la police des migrations au poste de Cijongo, qui est l’autorité directe habileté dudit ministère à donner des précisions y relatives.

Le chef de police des migrations sur cette frontière, le lieutenant-colonel de police Cyrille Sindayihebura a, dans son discours, précisé que cette frontière est seulement ouverte aux importateurs et/ ou exportateurs des marchandises, de la Tanzanie vers le Burundi ou vice versa.

Il a, en outre, indiqué que ces commerçants sont exemptés des frais de dépistage au Covid-19 sur la frontière.

Il a toutefois souligné que cette frontière reste toujours fermée pour les personnes qui ont des motifs personnels de voyage tels que le tourisme sauf pour des missions qui nécessitent des autorisations spéciales préalables émanant des autorités administratives de ces deux pays. Il a même insisté que si de tels permissions spéciales sont accordées, les autorités policières locales sont avisées à partir du ministère et que les individus concernés n’ont aucune gêne pour traverser la frontière.

Pour toutes les personnes qui désirent effectuer des voyages de la Tanzanie vers le Burundi et vice-versa, cette autorité leur a demandé de passer par les autres frontières légales telle que la frontière Mugina-Manyovu en province Makamba ou ailleurs.

Ces deux autorités déclarent que toutes les initiatives y relatives sont opérées en vue d’améliorer le bien-être de la population.