• mer. Fév 28th, 2024

Trois personnes condamnées pour une infraction d’atteinte à l’économie publique

ByAdministrateur

Juil 22, 2022

CANKUZO, 19 juil (ABP) – Trois personnes natives de la commune Gisagara en province Cankuzo ont été accusées de fraude de café sec et ont été condamnées le lundi 18 juillet 2022, lors d’un procès de fragrance, par le tribunal de grande instance d’une servitude pénale d’une année d’emprisonnement.

Les condamnés Hatungimana Juvenal, Ininahazwe Olivier et Harumugenzi Humudi sont accusés de transport du café à destination de la Tanzanie.

Hatungimana Juvenal a été arrêté en commune Gisagara, à l’endroit communément appelé barycentre avec 97kg de café sec sur une moto le 12 juillet 2022.

Les deux autres Ininahazwe Olivier et Harumugenzi Humudi ont été arrêtés sur la colline Murago, eux aussi avec 88kg de même café sur deux motos le 16 juillet 2022. Il était à 3h du matin en provenance de la commune Cendajuru de cette même province.

Après l’accusation de l’exportation de ce produit vers la Tanzanie par le procureur de la République, ces condamnés se sont exprimés disant que leur destination était sur la colline Mburi au centre Gasenyi de la commune Gisagara.

Lors de cette audience, concernant sa finalité, Hatungimana Juvénal a fait savoir qu’il voulait procéder à la transformation du café à boire mais niant qu’il n’a réellement d’usine de cet effet. Quant aux autres, ils ont dit l’avoir transporté à Enock, celui qui les a envoyés.

Après la mise en délibération du procès, le tribunal de grande instance en province Cankuzo les a accusés d’une infraction d’atteinte à l’économie publique, d’où l’emprisonnement d’une année.

A part cette transgression de la loi, Ininahazwe Olivier a, de plus été accusé d’abus de confiance suite à l’usage d’une moto d’autrui sans consentement, une violation pour laquelle on lui a infligé une amande de 25000 francs bu.

C’est au moment où on a décidé le transfert de la quantité de café saisi et les deux motos des trois saisies au trésor public et remettre une seule moto restante à son propriétaire qui est M. Jackson Barengayabo.