• mar. Fév 27th, 2024

Vers la nouvelle organisation des usagers d’eau d’irrigation de la commune Rugombo

ByAdministrateur

Juil 26, 2022

CIBITOKE, 23 juil (ABP) – L’Union pour la Coopération et le Développement-Appui au Monde Rural (UCODE-AMR) en collaboration avec l’administration des communes Rugombo et Buganda, a organisé le 21 juillet 2022, au lac Dogodogo, en commune Rugombo, une réunion pour restitution de la visite d’échange d’expérience, au profit des usagers de l’eau d’irrigation.

Selon le président de la Fédération des Associations des Usagers de l’eau d’irrigation (FAUEI), M. Charles Kwiringirantuko, la visite d’échange d’expérience effectuée fin juin 2022 en commune Nyabitsinda de la province Ruyigi, les a beaucoup enrichis, en ce qui est de l’organisation et la façon de perception des redevances eau. Pour lui, bien qu’à Nyabitsinda les usagers d’eau d’irrigation n’ont pas encore de fédération, ils arrivent à un taux de 94% pour la collecte de ces redevances, alors qu’en communes Rugombo et Buganda, ils sont à moins de 50% des redevances prévues. Autre chose, le même responsable a apprécié que les agriculteurs eux-mêmes se rendent chez le collecteur pour verser cet argent, sans courir derrière eux.

Pour M. Kwiringirantuko, après la visite à Ruyigi, la FAUEI envisage désormais de changer la façon de collecter ces redevances, pour que les usagers de l’eau d’irrigation versent cet argent sur les comptes des associations des usagers de l’eau. En outre, il y aura chaque fois des rapports sur l’argent collecté et sa gestion.

Cependant, pour y arriver, en plus de la sensibilisation des associations des usagers de l’eau sur l’intérêt de ces redevances, la FAUEI demande un agent communal chargé du suivi de la perception de ces redevances et de l’entretien du périmètre irrigué.

Quant à l’administrateur communal de Rugombo, M. Gilbert Manirakiza, les leçons apprises en commune Nyabitsinda de la province Ruyigi, vont aider à améliorer la façon de faire. Pour ce, à Ruyigi, les canaux d’irrigation passent dans les terres de l’Etat, alors qu’en province Cibitoke, les canaux d’irrigation passent dans les terres des particuliers, ce qui signifie que l’administration doit associer les grands exploitants, dans la perception des redevances eau.

Il a fait savoir que c’est pourquoi, ces derniers avaient été invités dans cette réunion de restitution, à côté des administratifs et des techniciens du BPEAE.

Ainsi, l’administrateur communal de Rugombo a déclaré que les grands exploitants doivent comprendre qu’ils ont intérêt à payer ces redevances d’eau, dès qu’ils reçoivent les loyers de leurs terres irriguées. Pour les agriculteurs, c’est un sentiment de satisfaction que l’administration va de plus en plus s’impliquer dans le secteur d’irrigation. Ils ont expliqué que les résistances dans la perception des redevances étaient liées à l’ignorance ou au fait que certains des grands exploitants se cachaient derrière leurs fonctions pour refuser de payer.