• mer. Fév 28th, 2024

La population de la commune Cankuzo plaide pour la construction des dos-d’âne

ByAdministrateur

Juil 29, 2022

CANKUZO, 26 juil (ABP) – La population de la commune et province Cankuzo plaide pour la construction de ralentisseurs sur la route reliant Cankuzo à Ruyigi, pour la réduction des cas des accidents.

C’était le mardi 26 juillet 2022, lors d’une réunion de sécurité que le chef du cabinet du gouverneur de cette province, M. Pierre Claver Nakumuryango a tenue, à l’endroit de la population de la colline Cankuzo, a-t-on appris sur place.

                                                                                     vue partielle des participants

Dans cette réunion, la population de Cankuzo a plaidé pour la construction des dos d’âne sur la route nationale reliant Cankuzo à Muyinga afin de réduire les cas d’accidents qui s’y produisent.

Le chef de cabinet du gouverneur de la province Cankuzo a fait savoir que l’administration provinciale est au courant de ces faits, signalant que l’on est en train de faire recours aux instances habilités pour les construire.

Prenant la parole, le commissaire de police Pascal Nshimirimana salut l’habitude de ceux qui pointent du doigt les motards et taximen qui transgressent la loi par le transport à mauvais chargement. Cependant, il décourage ceux qui continuent à passer outre la loi disant que quiconque sera attrapé va subir des sanctions. C’est au moment où il s’observe des motards transportant plus d’un passager.

Selon M. Nshimirimana, la disposition des documents exigés dans ce même secteur s’avère nécessaire pour sécuriser leur service.

Au moment où il s’observe des cas de vols en cette commune, le chef du cabinet a interpellé les membres des comités mixtes de sécurité et toute la population en général à collaborer avec la police dans le cadre de la préservation de la paix et la sécurité.

Chaque famille doit être en possession de cahier de ménage et informer les administratifs locaux sur les nouveaux venus, a-t-il poursuivi.

Pour veiller à la promouvoir de l’hygiène, M. Nakumuryango a recommandé au personnel de la santé, à la supervision des bars et restaurants, par rapport au respect de l’hygiène et donner des rapports aux autorités administratives.

Il n’a pas manqué de rappeler au respect des mesures de protection contre la maladie de covid-19, où il a recommandé de mettre à la disposition de la population des seaux d’eau et de savons devant chaque point de commerce et bureaux pour plus d’hygiène.