• mer. Fév 28th, 2024

Ouverture de la semaine de la diaspora, édition 2022

ByAdministrateur

Juil 29, 2022

NGOZI, 26 juil (ABP) – Le président de la République du Burundi, Evariste Ndayishimiye a rehaussé sa présence le mardi 26 juillet 2022 à Ngozi, les cérémonies d’ouverture de la semaine dédiée à la diaspora burundaise.

                    Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération au développement

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération au développement, Ambassadeur Albert Shingiro, s’est félicité de la participation massive des membres de la diaspora. Pour cette 6ème session, a-t-il précisé, sont invités tous les Burundais œuvrant en dehors de leur mère patrie afin d’apporter une pierre à l’édifice en vue d’un développement intégral du pays.

Pour le ministre Shingiro, c’est une session qui se déroule dans un contexte favorable, où la situation sécuritaire règne dans tout le pays et le réchauffement des relations de coopération du Burundi avec les partenaires bilatéraux et multilatéraux, qui avaient été suspendues depuis 2015.

 

                                                                                             vue partielle des participants

Le thème retenu pour cette année est  » diaspora burundaise ensemble pour le développement agricole et la protection de l’environnement ».

Selon Amb. Shingiro, la semaine est organisée pour susciter un engouement de chaque Burundais pour le développement du pays.

Il en a profité pour faire part aux participants aux assises de Ngozi, de la nouvelle politique gouvernementale dite de diplomatie économique. Celle-ci est basée sur 5 piliers à savoir la sensibilisation des membres de la diaspora pour des investissements au Burundi, le transfert des technologies, les échanges commerciaux, le tourisme et la mise en œuvre des projets s’inspirant du Programme National de Développement du Burundi (PND 2018-2027).

Le ministre Shingiro a terminé en informant les membres de la diaspora des facilités prévues par le gouvernement. Il a entre-autre cité des facilités des Burundais qui veulent rentrer avec leurs biens et les aider dans la recherche des documents pour ceux qui voudront implanter leurs propres entreprises.

Dans son discours de circonstance, le président de la République a remercié le Tout Puissant pour un pays de lait, de miel, un pays qui regorge de minerais avec de l’eau potable et une géographie sans nulle autre pareille.

Il s’est félicité que le Burundi vient de recouvrir sa dignité et son prestige dans le concert des nations. Il a la présidence de la Communauté de l’Afrique de l’Est pour cette année, la vice-présidence de l’Assemblée Générale de l’ONU pour ne citer que ceux-là. La paix et la sécurité ont été retrouvées. Il se réjouit du changement de comportement des Burundais qui, hier se nommaient réfugiés, mais qui, actuellement ont changé pour s’appeler membres de la diaspora burundaise.

Il a remercié les Burundais vivant l’extérieur en vacances qui ont fait une tradition de se réunir chaque année pour échanger sur la façon de contribuer au développement de leur pays. Il leur a demandé de soutenir le secteur de l’agriculture érigée première priorité du gouvernement responsable et laborieux.

Les cérémonies avaient connu la participation de nombreuses autorités burundaises et les représentants des corps diplomatiques accrédités au Burundi ainsi que les membres de la diaspora burundaise