• mer. Fév 28th, 2024

La sensibilisation sur l’avantage de l’insémination artificielle laisse à désirer  

ByAdministrateur

Août 5, 2022

KAYANZA, 4 août (ABP)- Le directeur du bureau provincial de l’environnement, de
l'agriculture et de l'élevage en province Kayanza (Nord), M. Adelin Niyonsaba a indiqué que 319
vaches seulement ont été inséminées artificiellement les six derniers mois. Il a, en effet, demandé aux
vétérinaires communaux et à l'administration de sensibiliser les éleveurs sur l'importance de cette
technique.
Les données fournies par ce bureau montrent qu'au mois d'avril, par exemple, 145 vaches ont
été inséminées tandis que pendant le mois de juin on n’en enregistre que 84.
Partant des mêmes données, M. Niyonsaba affirme que le taux d’insémination artificielle en
province Kayanza laisse à désirer, alors que, note-t-il, cette technique est gratuite et présente beaucoup
d'avantages chez l'animal et l'éleveur. Il parle, par exemple,  du fait de gagner des vaches de race
améliorée en plus de la prévention de certaines maladies contagieuses chez l'animal.
Contacté à ce propos, l’agri éleveur moderne du chef-lieu de la province Kayanza, M. Gordien
Kaze qui a fait inséminer artificiellement ses vaches précise que ce cette méthode lui a permis d'obtenir
des vaches très laitières. Cet éleveur également connu sous le sobriquet de Rubazi en profite pour
appeler ses paires à faire inséminer artificiellement leur bétail compte tenu de l'importance de cette
méthode reproductive.
Notons que la province Kayanza compte aujourd'hui 51719 vaches toutes races confondues,
signale-t-on.