• jeu. Fév 22nd, 2024

Le Projet Plant Wise vise l’amélioration de l’agriculture au Burundi

ByAdministrateur

Août 9, 2022

BUJUMBURA, 5 août (ABP) – Le secrétaire permanent au sein du ministère de l’environnement, de l’agriculture et de l’élevage, M. Emmanuel Ndorimana a procédé, vendredi le 5 août 2022 à Bujumbura, au lancement officiel du projet « plant Wise » qui vise à améliorer l’agriculture au Burundi.

Dans son mot d’ouverture, M. Ndorimana a indiqué que le projet plant Wise répond à la demande du ministère en charge de l’agriculture pour apporter sa contribution dans la promotion de la protection intégrée pour réduire au minimum les pertes dues aux maladies et ravageurs des plantes et ainsi augmenter la production agricole.

Il a ajouté que ce projet a été mise en œuvre au Burundi par différentes institutions sous la coordination de l’institut des sciences agronomiques du Burundi (ISABU) et  Centre of Agriculture bio-sciences-international (CABI-International) pour contribuer parfaitement à la stratégie nationale de développement du secteur agricole ainsi que dans la mise en œuvre du document d’orientation de la politique environnementale, agricole et d’élevage (DOPAGE) autour de trois axes, a-t-il dit.

Ces trois axes sont entre autres, l’accroissement durable de la production agricole, il a en outre cité la protection de l’environnement comme le deuxième axe avec la promotion des pesticides moins nuisibles à l’environnement et à la santé humaine et l’axe en rapport avec le renforcement des capacités des services de vulgarisation où ce projet a mis en place la formation des agronomes pour devenir des docteures des plantes qui consultent les problèmes phytosanitaires et donnent des recommandations de gestion intégrée.

M. Ndorimana n’a pas manqué de souligner que ce projet a déjà contribué pour la formation de 55 formateurs, huit superviseurs au niveau provincial et 100 docteurs de plantes au niveau communal avec des appuis décentralisés au niveau des collines. Il a aussi fait savoir que 50 cliniques sont opérationnelles dans huit provinces pilotes entre autres, Bubanza, Bujumbura, Gitega, Cibitoke, Kayanza, Ngozi, Muramvya et Mwaro.

Le directeur général de l’ISABU, M. Niyokwishimira Alfred quant à lui a indiqué que ce projet en cours de la mise en œuvre au Burundi répond à la stratégie nationale du secteur agricole. Il a souligné que ce projet est prévu pour une période de trois ans au Burundi et que c ‘est la première année d’activités.

Il a fait savoir que ce projet est financé par l’ambassade des Pays bas au Burundi à travers CABI (une organisation intergouvernementale qui regroupe 50 pays membres y compris le Burundi), précisant que ce projet a été déjà mis en place dans 35 pays.

Le représentant de l’ambassade des pays bas au Burundi a fait savoir que plant Wise est un projet qui vise à améliorer la qualité des récoltes et concentre sur la lutte contre les ravageurs et les maladies des plantes, ce qui se traduira par une amélioration des performances et systèmes agricoles et le renforcement de la durabilité écologiques des terres rurales, a-t-il expliqué.

Il a précisé qu’il contribuera aussi à l’adaptation du changement climatique et en apportera de soutien aux agriculteurs sur les pratiques et gestion durables des ravageurs.

Le représentant de l’ambassade des Pays bas au Burundi n’a pas manqué de souligner que ce projet vise à assurer l’aspect genre en améliorant l’accès des femmes aux bénéfices et sévices des conseils phytosanitaires.