• mar. Sep 27th, 2022

Des brasiers utilisant de petits moellons de rivière, une contribution dans la protection de l’environnement

ByAdministrateur

Sep 1, 2022

GITEGA, 24 août (ABP) – La coopérative « Dushime » a innové des brasiers utilisant de petits moellons de rivière dans la cuisson, à la place du charbon de bois, comme son représentant légal, M. Jean Claude Nicinyeretse en a fait une exposition, lors d’une foire-exposition, organisée à Gitega (centre du Burundi), en dates des 16 au 22 août 2022, a-t-on constaté sur place.

M. Nicinyeretse a expliqué à l’ABP que son organisation a fait un apport dans la protection de l’environnement. Il a indiqué que le souci de contribuer au freinage du rythme effarant dans l’abattage des arbres mettant en mal la protection de l’environnement, a motivé l’organisation à l’initiation d’une recherche qui a abouti ainsi à la dotation au brasier habituel d’un équipement électrique de soufflage et chauffage des moellons de rivière contenus dans ce brasier.

Cette ingéniosité a contribué aussi dans l’économie des ménages, a ajouté M. Nicinyeretse, expliquant que lesdits moellons qui sont inépuisables, coûtent 5.000 FBu contre 40.000 FBu dépensés mensuellement pour l’achat du charbon de bois ; à raison de 20.000 FBu par sac.

S’exprimant sur l’impact social de son projet, M. Nicinyeretse a fait savoir que l’on a embauché 14 personnes. Il a émis le souhait de voir la jeunesse s’aventurer dans l’entrepreneuriat pour se tirer du chômage.

Il l’a conseillée d’user de leurs méninges pour s’auto-créer l’emploi.

Par ailleurs, a-t-il ajouté, une personne intelligente est celle qui sait s’adapter aux situations problématiques. Les temps sont révolus et l’Etat n’est plus pourvoyeur d’emplois à tous les lauréats des écoles secondaires ou universités, a-t-il fait remarquer.