• mar. Sep 27th, 2022

Le président du Sénat en visite de quatre jours en province Kirundo

ByAdministrateur

Sep 1, 2022

KIRUNDO, 24 août (ABP) – Le président du Sénat, M. Emmanuel Sinzohagera est en visite de quatre jours en province Kirundo (nord du Burundi) depuis mardi le 23 août 2022 pour recueillir les doléances de la population via les représentants de différents services qu’il a rencontrés, a constaté l’ABP dans les communes Bwambarangwe et Busoni.

                                                                                                             vue partielle des participants

Dans son mot d’accueil, le gouverneur de la province Kirundo, M. Albert Hatungimana a indiqué que cette province est paisible et que la population vaque normalement à ses activités. Il a fait savoir que 27000 Burundais ont regagné leur province natale, Kirundo, en provenance de l’exil, après l’appel du président de la République. Le gouverneur Hatungimana a dit qu’on est à l’œuvre pour reprendre l’appellation de « grenier du pays » à la province Kirundo comme auparavant, ajoutant que les administratifs sont en train de sensibiliser la population sur les pratiques d’irrigation et l’exploitation des marais pour faire face aux changements climatiques.

Il n’a pas manqué de remercier le gouvernement du Burundi qui a accordé les projets de développement à cette province, entre autres celui d’électrification rurale dans les communes Busoni, Bwambarangwe et Gitobe.

Selon le président du sénat, son institution est appelée à collaborer avec les instances publiques afin de s’assurer qu’on est réellement au service de la population. En matière de la justice, il a fait savoir que son institution a demandé au gouvernement que les procès dans les tribunaux soient dirigés par un seul juge en vue de faire face à la corruption. Il a rappelé que les parlementaires ont déjà adopté le projet de loi mettant en place les notables collinaires en vue de renforcer la justice, ce qui va diminuer les plaintes au niveau des tribunaux.

M. Sinzohagera a exhorté les administratifs à honorer leurs engagements et servir la population afin d’arriver au développement durable et inclusif. Il a rappelé à la population de Kirundo que la vente des cultures sur pied conduit à la pauvreté, d’où il leur a demandé d’abandonner cette pratique, et de veiller à la bonne gestion de leurs récoltes.

Concernant les taxes et impôts, il a mis en garde les agents de perception dans les communes et les administrateurs communaux, disant que ces moyens perçus doivent être affectés dans les projets de développement et non dans leurs poches, que quiconque osera à compromettre l’économie du pays sera puni conformément à la loi.

En ce qui concerne les doléances, le médecin directeur de l’hôpital Mukenke en commune Bwambarangwe a fait savoir que leur institution fait face à beaucoup de défis liés au manque du carburant d’où il a demandé d’accorder une permission spéciale à cet hôpital pour pouvoir recevoir facilement le carburant.

En outre, certains parmi les participants à la réunion dans les deux communes visitées ont évoqué la route reliant Busoni, Bwambarangwe et Kobero qui a été endommagée, ils ont demandé que la route soit goudronnée comme on a appris que les études avaient été achevées. D’autres ont demandé la décentralisation des services de l’ISABU pour éviter de longs trajets à la recherche des semences. D’autres doléances soumises par les participants de ces deux communes sont liées aux conflits fonciers.