• mar. Sep 27th, 2022

Ouverture de l’année jubilaire de 100 ans de paroisse catholique de Giheta.

ByAdministrateur

Sep 1, 2022

GITEGA, 22 août (ABP) – Le chef de l’Etat burundais, M. Evariste Ndayishimiye s’est joint aux chrétiens de la paroisse de Giheta, en commune de Giheta, dans la province de Gitega (centre du pays), dans la fête de l’ouverture de l’année jubilaire de 100 ans d’existence de cette paroisse, organisée samedi, le 20 août 2022, dans les enceintes de la paroisse.

Cet événement a débuté par une célébration eucharistique présidée par l’évêque de l’archidiocèse de Gitega, Mgr Bonaventure Nahimana, entouré par plusieurs religieux dont l’évêque de Ruyigi.

Cette messe a vu aussi la participation du gouverneur de la province de Gitega, des personnalités natives de ladite paroisse prestant en dehors de Giheta et de nombreux paroissiens issus des différents coins de cette entité ecclésiastique.

Le chef de l’Etat entouré du gouverneur de la province Gitega (à droite) et de l’administrateur communal de Giheta pendant la messe

Dans son homélie, Mgr Nahimana a fait savoir que le jubilé découle de la tradition des Israéliens, comme une occasion de fêter, en partageant avec les amis les récoltes issues du labeur conjugué pendant une certaine période. Après cent ans ou un siècle, a-t-il continué, l’occasion est donc très bonne pour jubiler. Avant d’y arriver, Mgr Nahimana a demandé aux paroissiens de se purifier pour renouer avec la volonté du Christ. D’où, il a proclamé l’année jubilaire en question « une année de pardon », pour que les paroissiens entretiennent dès lors le pardon mutuel, la bonne cohabitation pacifique et la convivialité ; l’amour fraternel préconisé par Jésus Christ.

S’exprimant sur les 100 ans d’existence de la paroisse de Giheta, Mgr Nahimana a fait savoir que cette période n’est longue par rapport à deux millénaires de vie de l’église catholique.

Toutefois, il a loué les bienfaits générés par cette paroisse, citant entre autres les différentes paroisses générées par celle-ci dont celle de Mushasha qui abrite le siège de l’archevêché de Gitega.

Depuis sa création, a-t-il continué, la paroisse de Giheta compte, à son actif, près de 20 prêtes natifs de cette paroisse, plusieurs religieux et religieuses ; et beaucoup de réalisations sur le plan social.

Toutefois, le chemin reste encore long dans le développement de la paroisse, d’où, Mgr Nahimana, a interpellé les natifs de Giheta et d’ailleurs y ayant bénéficié d’une éducation scolaire de s’investir davantage, à leur tour, dans l’appui de la paroisse dans ses projets de développement.

Par ailleurs, Mgr Nahimana a prodigué des conseils aux différentes composantes de la communauté paroissiale d’y être davantage utile.

Aux prêtres, il a demandé de continuer à éclairer leurs ouailles sur le chemin qui conduit vers Dieu.

A la communauté chrétienne, il a recommandé d’être flexible pour pouvoir pardonner et être pardonnée ; et d’éduquer leurs progénitures dans la volonté de Dieu.

Quant à jeunesse, Mgr Nahimana a exhorté d’en découdre avec les comportements pervers, telle la consommation des stupéfiants, l’adultère, la paresse et l’irrespect de l’autrui. Signalons que le président Ndayishimiye a été baptisé dans la paroisse de Giheta, avant que celle-ci n’engendre sa nouvelle paroisse, celle de Murayi.