• mar. Sep 27th, 2022

La construction d’un port autonome et un chantier naval sur le Lac Tanganyika, au menu du Conseil des ministres

ByAdministrateur

Sep 4, 2022

BUJUMBURA, 2 sept (ABP) – Le Conseil des ministres s’est réuni le mercredi 31 août 2022 sous la présidence du chef de l’Etat Evariste Ndayishimiye avec 10 dossiers à analyser dont le projet de décret portant révision du 23 juin 2016 portant déclaration provisoire d’utilité publique de la zone destinée à accueillir les infrastructures des services de la Présidence de la République et du Dossier relatif à la demande d’un terrain pour la réalisation d’un Projet de construction d’un port autonome et un chantier naval sur le Lac Tanganyika.

Selon le communiqué du secrétariat général de l’Etat, le décret N°100/128 du 23 juin 2016 portant déclaration provisoire d’utilité publique d’un terrain de 200 ha sis sur la colline Gasenyi, commune Mutimbuzi de la province Bujumbura pour accueillir des infrastructures de la Présidence a été signé. Comme ces terrains appartenaient aux particuliers, une procédure d’indemnisation a été entreprise, dont 40 ha ont été déjà indemnisés tandis que 160 autres ne le sont pas encore.

Après analyse des limites du terrain concerné par le décret déclarant les 200 ha comme une zone d’utilité publique, les services de sécurité ont constaté que ce terrain ne suffit pas pour assurer la sécurité de la Présidence. Ils ont ainsi proposé d’intégrer la colline de Gishingano d’une superficie de 334 ha 40 ares 110 ca se trouvant sur les sous-collines Remba et Karama. Après échange et débat, le projet a été adopté avec entre autres recommandations, d’écrire dans  le titre, « déclaration d’utilité publique » et non « déclaration provisoire d’utilité publique» pour éviter des spéculations, de trouver un autre site pour la relocalisation de la population se trouvant dans ce périmètre notamment le site qui avait été identifié au départ pour abriter ces infrastructures et où la population a été indemnisée. De procéder à la clôture de ce périmètre déclarée d’utilité publique pour éviter toute spéculation et d’identifier au niveau des provinces des sites à déclarer d’utilité publique pour que l’Etat dispose d’espaces pour ses projets.

Concernant  le Dossier relatif à la demande d’un terrain pour la réalisation d’un Projet de construction d’un port autonome et un chantier naval sur le Lac Tanganyika sur une superficie relevant du domaine public de l’Etat situé à Kajaga en commune Mutimbuzi, le communiqué indique qu’en date du 29/01/2022, le président du conseil d’administration du Port autonome de Bujumbura a formulé une demande d’un terrain qui va abriter le projet de construction et d’exploitation du Port autonome et du Chantier naval. La société « Port autonome de Bujumbura » est un regroupement de deux sociétés de droit burundais, la « Canadian Total Logistic » issue de la diaspora burundaise au Canada, et la société coopérative « SOCIBUA-ABAHIZI », afin de construire un port autonome répondant aux normes internationales des ports en eau profonde. Ce Projet cadre avec le Plan d’aménagement intégré du Littoral du Lac Tanganyika. D’après le communiqué, cette nouvelle société a réuni les moyens financiers et techniques adéquats pour réaliser ce projet qui vient pour répondre à certains défis comme le manque des lieux de construction et de réparation des bateaux sur le lac Tanganyika, les difficultés de ravitaillement en marchandises au Burundi en particulier et des nombreuses autres villes de la sous-région en général et la création de nouveaux emplois directs permanents.

A l’issue de l’analyse de ce dossier, le Conseil des ministres a trouvé le Projet intéressant mais a recommandé, de monter le projet de construction du Chantier naval et du Port dans le cadre du Partenariat Public-Privé, de chercher un autre terrain pour ce projet car celui identifié est un milieu touristique et de déterminer les délais pour la réalisation de ce projet aussitôt le terrain accordé. Les ministres en charge du Transport et de l’Environnement ont été chargés de faire le suivi de ce Projet.