• mar. Sep 27th, 2022

Sensibilisation au bon déroulement du recrutement des candidats officiers à la police nationale

ByAdministrateur

Sep 7, 2022

BUJUMBURA, 6 sept (ABP) – Des délégations du ministère de l’Intérieur, du Développement communautaire et de la Sécurité publique organisent des réunions dans différentes provinces à l’endroit des administratifs, des représentants des confessions religieuses et des chefs de services pour contribuer au bon déroulement du processus de recrutement des candidats officiers à la police nationale.

A Rumonge (sud-ouest), le délégué du ministère de l’Intérieur, du Développement communautaire et de la Sécurité publique, col.de pol. Hermenegilde Hatungimana a exhorté tout un chacun à contribuer afin que ce recrutement se déroule dans de bonnes conditions. L’administration et les chefs de services sont conviés à livrer des documents nécessaires aux candidats qui en ont besoin mais, a-t-il martelé, d’une façon légale. Les confessions religieuses ont à leur tour été invitées à contribuer dans la sensibilisation pour la participation massive des jeunes au recrutement des candidats officiers à la police.

Certains des participants ont demandé que le critère d’état-civil soit révisé afin que les fille-mères aient accès au recrutement comme on le fait quand il s’agit de la réintégration à l’école. Ils trouvent que ce critère exclut les filles au moment où les garçons, auteurs de ces grossesses, sont accueillis. M. Hatungimana a promis de soumettre cette demande aux autorités hiérarchiques tout en interpellant les parties prenantes pour se référer sur les critères déjà en place pour le prochain recrutement.

A Cankuzo (est), la commission de recrutement des candidats officiers à la police nationale a réuni lundi le 5 septembre 2022 les administratifs, les chefs de services et les représentants des confessions religieuses pour la sensibilisation au bon déroulement du processus du recrutement, a appris l’ABP sur place.

Au cours de cette séance, le colonel de police Longin Sibomana a invité les participants à travailler en synergie pour la sensibilisation et la facilitation de l’accès aux documents exigés afin que les candidats participent massivement à l’inscription.

Étant donné qu’il y’ a des candidats qui tentent à la fraude des documents, il a exhorté les autorités impliquées à l’octroi de ces derniers à être vigilants et à fournir ces documents dans la transparence.

On a relevé la difficulté d’obtention d’extrait du casier judiciaire du fait qu’il n’y a pas de guichet unique dans cette province. Là, on a promis de soumettre ce problème à la hiérarchie pour trouver une solution.

A Rutana (sud-est), une délégation du ministère ayant la sécurité publique dans ses attributions a tenu une réunion à l’intention des chefs de services, des représentants des confessions religieuses, ainsi que des administratifs œuvrant en cette province, le lundi 5 septembre 2022, en vue de les sensibiliser pour leur contribution au recrutement des candidats officiers de la police nationale.

Pendant cette réunion, l’envoyé du ministère, Lt. Col. de Pol. Emile Ntakirutimana a appelé les services habilités à faciliter l’octroi des documents nécessaires pour les candidats policiers. Pour les représentants des confessions religieuses, il leur a invité à sensibiliser les jeunes pour que tous les intéressés puissent avoir accès à cette information à temps afin qu’ils se fassent enregistrer.

Pour les candidats à ce recrutement, il leur a invité à être sincères en évitant d’utiliser de documents frauduleux.

A Makamba (sud), le chef de cabinet du gouverneur de Makamba, M. Bernard Ntahomvukiye, demande aux administratifs, aux chefs de services et aux représentants des confessions religieuses de contribuer à la sensibilisation au recrutement des candidats à l’Institut supérieur de la police. Il a lancé cet appel le lundi 5 septembre 2022, lors d’une réunion de sensibilisation, à cet effet.

  1. Ntahomvukiye a indiqué que ces candidats sont des jeunes ayant l’âge compris entre 18 et 25 ans, qui ont réussi à l’Examen d’Etat et qui sont encore célibataires.

Le chef de la délégation chargée du recrutement, M. Nestor Majambere a demandé aux participants de faire une large sensibilisation afin de porter le message au maximum possible des jeunes pour avoir les candidats de toute genre et toutes ethnies dans cette activité.

Signalons que le recrutement se déroulera du 6 au 16 septembre 2022, et ne concerne que des élèves ayant réussi à l’examen d’Etat, édition 2021.