• mar. Sep 27th, 2022

La connaissance de la vérité comme clé de la réconciliation et du développement durable

ByAdministrateur

Sep 15, 2022

RUYIGI, 12 sept (ABP) – La population de la province et du diocèse catholique de Ruyigi est appelée à se dire la vérité, sans faux fuyants sur les crises qui ont secoué le Burundi à différentes époques, afin d’arriver à la véritable réconciliation et au développement durable.

Cet appel émane de l’évêque catholique de Ruyigi, Blaise Nzeyimana, au moment où ce diocèse célébrait dimanche le 11 sept la journée dédiée à la justice et la paix.

Cette célébration a été également une occasion pour certains citoyens qui ont trempé dans des assassinats lors de la crise de 1993, pour demander pardon aux familles des victimes. Cette initiative est appréciée positivement par la commission vérité réconciliation qui demande à toute la population burundaise de suivre le même exemple pour une franche réconciliation.

Pour la 18ème année ; cette journée spéciale dédiée à la paix et la justice a été célébré, dimanche le dimanche le 11 Sept 2022 à la paroisse de Busoro, du diocèse catholique de Ruyigi. Les cérémonies ont débuté par la bénédiction et le dépôt de gerbes de fleurs sur une fosse commune où a été enterrées une quinzaine de personnes assassinées en 19 93. Cette célébration a été également une opportunité pour certains chrétiens qui ont participé à l’assassinat de leurs voisins de la même paroisse durant la crise de 1993 ont demandé le pardon pour leur part dans ces assassinats, qui a été par la suite accordé par les descendants des victimes de ces atrocités

Dans son homélie, l’évêque de Ruyigi Blaise Nzeyimana a fait savoir qu’un tel pardon venu du regret de ces actes et de la repentance venu du fond du cœur de l’auteur a un rôle salvateur pour les acteurs et les victimes. Le vice-président de la commission vérité et réconciliation, le révérend Ninziza clément Noël a exprimé une appréciation positive de l’étape déjà franchie par le diocèse catholique de Ruyigi dans la connaissance de la vérité et réconciliation. Ces deux autorités invitent la population de Ruyigi et de tout le pays à éviter de faire taire ou empêcher de s’exprimer tout ceux qui veulent partager leurs connaissances sur les tristes et tragiques événements de l’histoire du burundais