• sam. Nov 26th, 2022

Prestations de serment par les notables collinaires dans les provinces du pays

ByAdministrateur

Sep 27, 2022

MURAMVYA/GITEGA/KAYANZA/MWARO, 23 sept (ABP) – Les notables collinaires, élus le 12 septembre des provinces Muramvya (centre-ouest), Gitega (centre), Kayanza (nord) et Mwaro, ont prêté serment le jeudi 22 septembre.

En province Muramvya, au niveau de la zone Muramvya, les cérémonies d’investiture des notables collinaires ont vu la présence du ministre ayant l’intérieur dans ses attributions, M. Martin Niteretse et du gouverneur de la province, M. Diomède Nzambimana et ses conseillers ainsi que certains des chefs de services provinciaux, dans les 15 zones que compte la province sous l’égide du siège des juges des  tribunaux communaux  de résidence, conformément à la réglementation du conseil des notables, a noté l’ABP sur place.

Dans son mot luminaire, le gouverneur de Muramvya a indiqué que l’élection des notables collinaires s’est bien passée au niveau des 99 collines que compte la province où la population a massivement répondu au vote des notables collinaires du fait que ces derniers sont très attendu pour pouvoir résoudre des cas de conflits sociaux. Il a signalé que des descentes de sensibilisation pour l’élection des femmes et hommes qui sont contre la corruption, qui met en avant la justice pour tous et qui ne disent que la vérité uniquement, ont été faites. Il a saisi cette opportunité pour féliciter le nouveau ministre ayant l’intérieur dans ses attributions, à qui il a souhaité plein de succès dans l’accomplissement de sa mission en tant que membre du gouvernement du Burundi.

Quant au ministre de l’environnement, l’agriculture et l’élevage, dans son discours d’investiture des notables collinaires à Muramvya, il a donné un bon nombre de conseils aux notables investis collinaires aujourd’hui conformément à la loi burundaise et à la volonté du chef de l’Etat depuis sa campagne électorale. Les notables collinaires sont appelés à se donner corps et âme pour faire régner la justice sans aucune spéculation telle que la corruption, le machiavélisme ou toute sorte de profit, a-t-il martelé.

                                                                                                                                       Les notables collinaires en province Kayanza prêtant serment

Aux notables collinaires également, le ministre Niteretse a demandé d’éviter tout ce qui peut les compromettre aux yeux de la population qui a mis sa confiance en eux afin que leur rôle soit couronné de succès et discrétion. Lors de la présentation de serment, chaque groupe de 15 notables collinaires tenant le drapeau national et la main droite en haut présentait un même serment commençant par  » Devant Dieu tout puissant et la population, moi… je jure que (..).

En province Gitega, les médiateurs collinaires des différentes zones de la commune de Gitega, ont prêté serment, jeudi, le 22 septembre 2022, devant les magistrats du tribunal de résidence de Gitega et ont juré de brandir l’impartialité, l’honnêteté et le don de soi dans le jugement des conflits sociaux. Ils étaient tous en tenue de ville, en compagnie de leurs conjoints et ont vu aussi le soutien des populations des parages du lieu de déroulement de l’événement. Une ambiance de joie se faisaient observer tant aux personnes investies dans les nouvelles fonctions qu’aux individus venus pour leur soutien.

Le maître des cérémonies, le président du tribunal de résidence, a interpellé les acquéreurs des nouvelles fonctions d’honorer loyalement la parole donnée, faute de quoi, ils se verront frappés par la loi burundaise, leur a-t-il fait un clin d’œil.

L’événement a été clôturé par une prière à travers laquelle l’on a imploré le Tout Puissant de daigner oindre tous les médiateurs collinaires afin qu’ils puissent accomplir pleinement leurs fonctions sans considération aucune. A ces derniers, le prédicateur leur a fait savoir que l’on attend d’eux de conduire le Burundi dans la paix, la prospérité et la démocratie véritable, sources incontournables de la dignité humaine », a-t-il précisé. Les participants aux cérémonies ont cantonné aussi, dans l’allégresse, des chants de louange de Dieu.

En province Kayanza (nord), en commune et province Kayanza 555 membres de ces conseils des notables collinaires étaient attendus au rendez-vous et chacune des 37 collines était représentée par 15 membres, a-t-on appris. A travers leur serment, les notables collinaires s’engageaient à se donner corps et âme pour une vérité parfaite et la justice équitable pour tous, à être serviteurs de tous ceux qui se confieront à eux, sans rien exiger de retour et à garder le secret même après l’expiration de leur mandat.

Dans son discours plein de conseils, l’administrateur communal de Kayanza, M. Gilbert Nyandwi, qui avait rehaussé cette activité dans les quatre zones que compte cette activité, a appelé les membres des conseils des notables collinaires à être des artisans de la paix et de la vérité et à mieux servir la population qui a placé confiance en eux. Il a profité de cette même occasion pour informer que désormais les anciens notables couramment appelés « Abashingantahe » n’ont plus le droit d’exercer.

Interviewés par l’ABP, les membres des conseils des notables collinaires ont promis qu’ils sont prêts à servir les populations qui se confieront à eux sans rien demander de retour. Ils ont invité la population à garder confiance en eux tout en acceptant le verdict afin que leur mission ait un impact positif sur la vie de la communauté en particulier et du pays en général. A noter que la province Kayanza compte aujourd’hui 3930 membres des conseils des notables collinaires.

En province Mwaro, 18 candidats de la commune Ndava en province Mwaro n’avaient pas prêté serment, le jeudi 22 septembre date d’investiture des notables collinaires nouvellement élus sur toute l’étendue du territoire national, a constaté l’ABP sur place. L’administration a indiqué que des personnes voisines de ces candidats étaient venues et leur avaient donné des preuves justificatives qui montrent que ces derniers ne méritent pas d’être des notables. Parmi les défauts qui ont été évoqués, figurent le mauvais comportement envers leurs voisins, l’ivresse, le vol et la polygamie. Ils ont été remplacés sur place. Le gouverneur de Mwaro, Gaspard Gasanzwe avait rehaussé de sa présence cette activité en zone Buziracanda de la commune Ndava. Il leur a demandé d’être sages et justes devant les citoyens sans exception aucune.