• jeu. Mai 23rd, 2024

Les Bagumyabanga expriment leur gratitude au chef de l’État pour ses réalisations

ByAdministrateur

Sep 28, 2022

BUJUMBURA, 26 sept (ABP) – Les Bagumyabanga du CNDD-FDD ont participé à une marche manifestation pour exprimer leur gratitude au chef de l’État, pour ses récentes décisions, en vue de faciliter la vie de la population Burundaise. Les Bagumyabanga des trois communes de la province Mairie se sont rencontrés sur la place de l’indépendance.

Le secrétaire provincial du parti en Mairie de Bujumbura, M. Mvukiye Didimond, a fait savoir qu’ils exprimaient leur gratitude pour la décision de limoger les juges des cours et tribunaux corrompus. Ils remercient, le président de la République, pour avoir permis la disponibilité du sucre, petit à petit le carburant et autre produit qui devenaient rares, chose dite, chose faite, a relevé M. Mvukiye.

Conséquemment à cette disponibilité, ils exprimaient leur soutien au président de la République pour sa décision de limoger différents cadres administratifs qui ont été à l’origine de cette pénurie, suite à leur mauvaise foi en « trempant dans la spéculation ». Ils exprimaient leur reconnaissance, aussi pour la décision d’importer des produits de 1ère nécessité.

Le secrétaire national chargée des affaires politiques, administratives et juridiques du parti au pouvoir, Mme Godeliève Nininahazwe, est revenue sur la décision d’écarter certains de ses collaborateurs qui se sont vus être à la hauteur, en perturbant le bien-être de la population. Ainsi, elle a rappelé que le chef de l’État est « le père de tous les burundais et non d’un groupe quelconque ».

                                                               Le secrétaire national chargé du développement au sein du parti CNDD-FDD

Elle a fait remarquer que quand la vie et le bien de la population sont menacés par une poignée de personnes qui devraient être à leur service, des décisions doivent être prises pour y remédier. Elle a par ailleurs interpellé les administratifs à s’y impliquer activement pour assurer le bien-être de la population, à être les yeux et oreilles du président, dénoncer toute personne qui passe outre sans distinction d’appartenance politique.

Quant aux Bagumyabanga de la Mairie de Bujumbura, elle a interpellé à soutenir le président de la République, lors de la prise des décisions futures, de soutenir ses projets et de les mettre en pratiques.

En province Gitega, le secrétaire provincial du parti Georges Nshimirimana a revenu sur les réalisations du président de la République dans la capitale politique du Burundi. Il a cité entre autres la mise en place des hôpitaux communaux, la construction des voies de communication dans la ville de Gitega, don des capitaux aux coopératives SANGWE, la construction des écoles, pour ne citer que ceux-là. Ça a aussi été l’occasion d’accueillir plus de 4000 nouveaux membres, en provenance des communes Gitega et Giheta, a-t-on constaté sur place.

Le Secrétaire National chargé de l’idéologie, du recrutement et de la diaspora au sein de ce parti Anastase Manirambona, qui est en même temps le parrain de Gitega a interpellé ces nouveaux recrutés à user toutes leurs forces dans les travaux de développement.

A Kayanza, le secrétaire provincial du parti CNDD-FDD M. Ferdinand Habimana, est revenu sur différents projets exécutés tel que promis par le président de la république du Burundi lors de la récente campagne électorale.

Dans le secteur agro sylvo pastoral, il a parlé de l’accroissement de la production par la pratique de différents conseils prodigués par cette haute autorité. Dans le secteur du développement, M. Habimana a évoqué la  décollation de cette province pour avoir initié la fédération des coopératives Sangwe ainsi que la construction des marchés modernes dans différentes communes de la province.

Prenant la parole à son tour, le secrétaire national chargé du développement au sein du CNDD-FDD en même temps parrain de la province Kayanza, M. Lazare Mvuyekure, a salué le fait que la population de Kayanza a compris et mis en œuvre les slogans du président de la République qui sont « Tous ensemble,  nous pouvons et que chaque bouche ait à manger et chaque poche de l’argent ». Il a appelé la population de cette localité au travail en synergie et à la cohabitation pacifique.