• mer. Juil 17th, 2024

Ouverture officielle du sommet Burundi-Nigeria

ByAdministrateur

Sep 28, 2022

BUJUMBURA, 27 sept (ABP) – Le Chef de l’Etat M. Evariste Ndayishimiye a procédé  mardi  le 27 septembre 2022 à Bujumbura au lancement officiel de la 1ère édition du sommet Burundi-Nigéria qui va s’étendre sur 3 jours sous le thème « Le développement économique à travers les investissements du secteur privé africain ».

Dans son allocution de circonstance, le président de la République a rassuré que toutes les conditions visant l’amélioration du climat des affaires sont réunies.  Il a évoqué le cadre légal et le doing business tout en invitant les différents investisseurs à venir investir au Burundi.

                                                                                                                                               vue partielle des participants

Dans cette  même perspective, le chef de l’Etat est revenu sur les différentes opportunités qui existent au Burundi dans les différents secteurs en l’occurrence le commerce, l’énergie, l’éducation, les infrastructures, les industries et bien d’autres. Il est, à cette même occasion, revenu sur les projets nationaux et régionaux qui pourraient en quelque sorte intéresser les investisseurs nigérians notamment la construction du chemin de fer qui va relier le Burundi, la Tanzanie et la République démocratique du Congo qui va, selon lui, améliorer les échanges commerciaux régionaux. M. Ndayishimiye a aussi évoqué la création de la banque des femmes ainsi que celle des jeunes. Il a demandé à la délégation venue du Nigeria mais aussi aux investisseurs en général de venir au Burundi afin d’inspirer la jeunesse burundaise à la promotion de l’innovation et la créativité.

Pour sa part, le chef de la délégation nigériane M. Patrick Egolum   a fait savoir que le Nigéria est prêt à investir au Burundi pour profiter des opportunités existantes et à l’échange d’expérience entre les deux pays  tout en évoquant quelques actions concrètes déjà entreprises en l’occurrence l’implantation de l’université Olivia University in Burundi.

Le président de la chambre fédérale du commerce et d’industrie du Burundi M. Olivier Suguru  a indiqué que ce sommet d’affaires est une opportunité offerte aux opérateurs économiques burundais pour pouvoir informer les opérateurs économiques nigérians sur les opportunités d’investissements. C’est aussi une occasion offerte au burundais en général de pouvoir informer le secteur privé nigérian sur le nouveau code des investissements du Burundi, les incitations et les avantages qu’octroie ce document, a-t-il ajouté.