• ven. Juin 21st, 2024

Le projet de stratégie unifiée d’information des finances, un des points à l’agenda du Conseil des ministres

ByAdministrateur

Oct 11, 2022

GITEGA, 7 oct (ABP) – Le chef d’État burundais M. Evariste Ndayishimiye, a présidé vendredi, le 7 octobre 2022, le conseil des ministres dans son palais de Gitega, se trouvant dans la capitale politique du Burundi (centre du pays).

Huit points figuraient à l’agenda dudit conseil, d’après un communiqué qui a émané du secrétariat général de l’État. Les deux premières communications présentées par le ministre de la justice ont concerné d’un côté, le projet de loi portant révision de la loi n°1/004 du 09 juillet 1996 portant organisation et fonctionnement du notariat ainsi que le statut de notaire, et de l’autre, la note relative à la mise en œuvre de la politique salariale équitable au sein du corps de justice.

                                                      vue partielle des membres du gouvernement réunis en conseil

A son tour, le ministre du commerce, du transport, de l’industrie et du tourisme a développé les deux points suivants, en l’occurrence le projet de décret portant création, organisation, mission et fonctionnement de l’autorité maritime et portuaire du Burundi et la note sur l’état des lieux de la mise en œuvre des recommandations du conseil des ministres du 3 Août 2022.

Le cinquième point en rapport avec le projet de décret portant mission, organisation et fonctionnement du ministère de la solidarité nationale, des affaires sociales, des droits de personne et du genre a été présenté par le ministre de tutelle.

Quant au projet de stratégie unifiée d’information des finances publiques, il a été présenté par le ministre des finances, du budget et de la planification économique.

S’agissant du septième point développé par le ministre de l’hydraulique, de l’énergie et des mines, il a  concerné le projet d’exploitation industrielle des granites alcalins sur les sites de Kibuye de la commune Bukirasazi et Mwaro-Mavuvu en commune Makebuko, en province de Gitega par la société « East African Drilling and Granite », dans le but de les transformer en carreaux et pierres d’ornement.

La dernière communication ayant trait aux divers et se rapportant à la note sur la problématique de la passation du concours national et de l’examen d’État pour les élèves burundais réfugiés en Tanzanie a été développée par le ministre de l’éducation nationale et de la recherche scientifique.