• ven. Juin 21st, 2024

Les chefs de ménages exhortés à couper court avec le concubinage

ByAdministrateur

Oct 11, 2022

MUYINGA, 7 oct (ABP) – Les conflits de ménage liés au concubinage et aux conflit foncier font couler beaucoup d’encre en commune Giteranyi, province Muyinga ( nord- est du Burundi).

En visite mercredi  en zone Masaka  de la même commune, le gouverneur de province, J. Claude Barutwanayo a reçu une panoplie de doléances en rapport avec les conflits fonciers et d’innombrables cas de conflits inhérents au concubinage. Les conflits fonciers meublent, à 95 %,  le Tribunal de Résidence dans cette commune.

vue partielle de la population présentant ses doléances

Les parties au conflit acceptent mal les jugements rendus par le tribunal, d’où de multiples conflits.

Le concubinage est aussi une question qui donne du fil à retordre à l’administration. Plusieurs femmes, jeunes comme moins jeunes ont étalé leurs échecs dans les foyers suite à la méconduite de leurs conjoints. Le gouverneur de province a appelé les chefs de ménage au changement pour respecter leurs épouses en vue d’assainir les relations dans les ménages.  Il a recommandé au forum collinaire de femmes à suivre de près les cas de concubinage quitte à congédier les concubines qui ne font que détruire les foyers familiaux.

Pour ce qui est des conflits fonciers, le gouverneur Barutwanayo a demandé au juge président du Tribunal de Grande Instance d’effectuer une mission circonstancielle dans cette commune pour entendre les doléances des personnes lésées afin de trouver une solution de nature à résorber ces différends