• lun. Juil 15th, 2024

L’hôpital Cankuzo fait face au manque de médecin

ByAdministrateur

Oct 20, 2022

CANKUZO, 19 oct (ABP) – L’hôpital du district sanitaire de Cankuzo fait face au manque de médecin. C’est la révélation faite par le médecin directeur de ce district Dr Sylvestre Kansuraheba, lors d’une réunion de sécurité tenue en commune Mishiha, le mardi 18 octobre 2022 par le gouverneur de la province M. Boniface Banyiyezako, a appris l’ABP sur place.

Dr Kansuraheba a déclaré que le seul médecin engagé de l’Etat qui est à l’hôpital Cankuzo n’est pas du tout suffisant pour assurer tous les services. Il a indiqué que les trois médecins contractuels présents à cet hôpital peuvent partir d’un moment à l’autre comme a été le cas passé, tout en s’inquiétant que les patients pourront être victimes.

                                                                                                                   vue parrtielle des partielle des participants

Afin de faciliter le bon fonctionnement de cet hôpital, Dr Kansuraheba plaide pour la mise en place d’autres médecins.

Le Banyiyezako a fait savoir qu’il est au courant de ce problème et qu’il l’a déjà soumis aux instances habilitées tout en réitérant de le suivre de près jusqu’à ce que la solution soit trouvée. Ce manque du personnel est même constaté au secteur de l’environnement, l’agriculture et l’élevage en cette province, comme l’a indiqué le directeur de ce bureau Ir Melchiade Ntahondereye, avant d’évoquer le manque de moyens de déplacement dans ce même secteur.

Au cours de cette réunion à laquelle ont participé les administrateurs communaux et chefs de services déconcentrés, il a souhaité la sensibilisation de la population sur l’usage de semences sélectionnées malgré que la quantité des fertilisants commandée ne soit pas encore toute disponible. Il a précisé que seulement 68% de FOMI Imbura, plus de 30% de FOMI bagara et 21% de dolomie sont déjà arrivés. C’est au moment où les 5 tonnes de maïs hybrides sont pour le moment en province Karusi où le bureau de Cankuzo s’en approvisionnera pour permettre aux agriculteurs d’en acheter, a signalé Ir Ntahondereye.

Le gouverneur de la province a profité de l’occasion pour exhorter les participants à la synergie pour lutter contre la vente de ces fertilisants dans des boutiques et au renforcement de comités mixtes de sécurité.