• mar. Juin 18th, 2024

Inauguration du nouveau bureau de l’administration provinciale

ByAdministrateur

Oct 30, 2022

RUYIGI, 29 oct (ABP) – Le président de la République du Burundi, Evariste Ndayishimiye a procédé, vendredi le 28 octobre, à l’inauguration du nouveau bureau de l’administration provinciale et d’autres services.

Cette activité a également vu la participation de certains membres du gouvernement, des parlementaires élus dans la province de Ruyigi certains membres de la diaspora burundaise originaire de cette province ainsi que la population.

Dans son mot d’accueil, le gouverneur de Ruyigi, Madame Emerencienne Tabu a fait savoir que ce nouveau bâtiment dont le coût est estimé à  plus de 800 millions de francs a été construit, en une période de 2 ans, grâce à la participation et à des contributions tant financières que matérielles  de la population. Il compte 19 bureaux, deux salles de conférence ainsi qu’une salle d’attente.

Le gouverneur a exprimé ses remerciements au président de la République lui-même qui a toujours apporté son soutien tout en faisant sienne la réalisation de cette noble bâtisse. Elle a terminé son propos en décernant des certificats d’honneur à des personnalités qui se sont illustrés positivement par la participation effective dans la construction de ce bâtiment, en commençant par le président, à qui elle a offert des cadeaux dont trois génisses et sept chèvres.

Dans son discours, le président de la République a félicité la population de Ruyigi pour avoir servi d’exemple aux autres provinces du pays dans l’inauguration des nouveaux bâtiments provinciaux  construits sans la participation des aides étrangères ni des crédits de banques étrangères, ni non plus un quelconque recours à des techniciens ou coopérants étrangers. Il a fait savoir que l’époque des locations des bâtiments publics aux particuliers est révolue et que toute la population burundaise est appelée à abandonner de façon définitive les opinions fausses d’ordre régional, ethnique ou encore toute forme de clientélisme.

Selon le président toutes ces affirmations gratuites sont des barrières qui font freins  au développement.

Le président Ndayishimiye a terminé son propos en appelant les Burundais à changer de mentalité et  penser à se développer, chacun à son propre niveau et au niveau familial tout en  précisant que le développement est un long processus qui ne s’arrête jamais.