• jeu. Juil 18th, 2024

La population appelée à adopter la culture d’alerte précoce et de prévention des risques et catastrophes

ByAdministrateur

Nov 22, 2022

RUYIGI, 16 Nov (ABP) – Le sous commissaire provincial de police chargé de la protection et secrétaire de la plateforme provinciale chargé de la prévention des risques et gestion des catastrophes à Ruyigi ; le major de police , Rugemanganizi Désiré , conseille à la population de cette province , de toujours garder un œil vigilant sur toute forme de menace pouvant constituer un risque de catastrophe,  et avoir une connaissance actualisée de l’action à mener  en cas    de catastrophe dans leur entourage direct.

Cet appel a été lancé le mardi 15 novembre 2022 lors d’un exercice de simulation de réaction à une catastrophe de pluies torrentielles mêlées de vents violents effectué par la plateforme communale de Nyabitsinda sous la supervision des membres de la plateforme provinciale.

Dans une interview accordée à l’ABP  après cet exercice de simulation,  la population de la commune Nyabitsinda proche du lieu de simulation a exprimé ses remerciements à la plateforme provinciale qui s’est déplacée dans cette commune pour leur montrer ce à quoi ressemble une catastrophe et comment s’y prendre.

Certains participants  qui se sont  entretenus  avec l’ABP ne cachent pas qu’ils croyaient à une pièce de théâtre qui était en train d’être joué par les fonctionnaires de la commune jusqu’à la minute où ils ont entendu que le conseiller de l’administrateur chargé des questions sociale, M Nzirubusa Sylvestre  , qui participait à cette simulation,  prononcer un discours en indiquant qu’ un tel scénario peut se reproduire dans la vie quotidienne et que la finalité de cette simulation est justement de faire prendre la conscience à tout un chacun , le rôle à jouer et le comportement à afficher en cas de sinistre événement dans la vie réelle .

Même son de cloche de la part du sous commissaire chargé de la protection civile, le major de police Rugemanganizi Désiré qui fait savoir que la population doit toujours garder un œil vigilant  sur son environnement immédiat  afin de pouvoir repérer tout élément matériel ou environnemental pouvant nuire et causé un risque de catastrophe . En guise d’exemple  souligne-t-il, des caniveaux mal ou pas entretenus comme  des ruissellements mal orientés, peuvent aboutir à  des ravins sur le moyen ou long terme ainsi contribuer à l’inondation et emporter des  vies humaines sans oublier d’éventuels et innombrables dégâts matériels. Il a insisté que chaque habitant de la province de Ruyigi doit faire sienne cette culture de prévention et d’alerter de façon précoce tout danger et risque, chacun dans son milieu d’habitation, de travail, de culte religieux, à l’école, bref dans tout milieu pour mieux contribuer à sa prévention.

Signalons que cet exercice de simulation s’inscrit dans la campagne des descentes dans les communes pour  mobiliser la population de toutes les communes de Ruyigi à la culture de prévention des risques de catastrophes jusqu’au niveau collinaire. Des activités similaires se sont déjà déroulées en commune de Butezi au début de ce mois de novembre et devrait continuer dans les 5 autres communes  au cours des deux prochains mois.