• ven. Mai 24th, 2024

Le PAGEF forme soixante membres de la cour des comptes

ByAdministrateur

Nov 28, 2022

BUJUMBURA, 21 nov (ABP) – Le projet d’appui à la gouvernance économique et financière au Burundi (PAGEF), appuyé par l’ambassadeur de France au Burundi, a clôturé, le vendredi 18 novembre 2022, une formation de quelque 30 magistrats et 30 membres du personnel d’appui de la cour des comptes. La formation qui s’est déroulée du 14 au 18 novembre, était dispensée en deux modules.

A l’endroit des magistrats de la cour des comptes, cette dernière était articulée autour du contrôle des marchés publics tandis qu’à l’endroit du personnel d’appui auprès de la cour des comptes, a été formé en système d’archivage physique et numérique, ainsi que la tenue des dossiers permanents.

                                                                                                                                                        vue partielle des personnes formées

A la fin de la formation, le président de la cour des comptes, M. Elysée Ndaye s’est dit satisfait que le personnel de la cour des comptes ait pu bénéficier de cette formation de la part du PAGEF, tout en indiquant que la formation va apporter une plus-value dans l’efficacité de la cour des comptes.

M. Ndaye a informé que le PAGEF a déjà mis en œuvre plusieurs activités pour appuyer la cour des comptes. Il a cité que le personnel a déjà été formé, par ce projet en matière de budget programme, une réforme des finances publiques. Des formations en contrôle des marchés publics ont été dispensées.

S’ajoutant à cela, la formation en informatique du personnel d’appui.

Pour sa part le chef de service documentation et archivages, au sein de la cour des comptes a indiqué que cette formation va permettre d’améliorer le système existant d’archivage et d’assurer la sécurité.

Pour sa part M. Fréderic Laczkowsky, un des sept formateurs venus de France, greffier à Montpellier, le défi majeur que doit relever la cour des comptes est celui d’avoir un véritable système d’information qui permet à la cour et à la greffe de travailler de manière coordonnée et efficace. Cette formation a touché certains points pour relever ce défi, a dit M. Laczkowsky. Elle a été sanctionnée par l’octroi de certificats à l’endroit des soixante membres du personnel de la cour des comptes