• lun. Juil 15th, 2024

Les militants du CNDD-FDD œuvrant dans les instances de prise de décision appelés à suivre les conseils du parti

ByAdministrateur

Nov 28, 2022

RUYIGI, 21 nov (ABP) – Le secrétaire général du parti au pouvoir le CNDD-FDD, hon Révérien Ndikuriyo a appelé samedi à tous les militants du CNDD-FDD qui sont dans les instances de prises de décision de la vie du pays, que personne ne doit se comporter de manière irresponsable et faire fi aux conseils des organes de ce parti et surtout ceux du comité des sages et camarades. Cet appel a été lancé lors des cérémonies de clôture de la semaine dédiée aux anciens combattants du CNDD-FDD qui se sont déroulées en province Ruyigi, a constaté l’ABP sur place.

Il a également insisté et souligné que la paix et la tranquillité qui règnent aujourd’hui sur toute l’étendue du pays, est le fruit des efforts innombrables des anciens combattants, et que parfois ils ont offert le sacrifice suprême, leur sang et de leur vie. Il a souligné que plusieurs combattants sont des handicapés, certains ont perdu plusieurs membres

de leurs corps, amputés de jambes ou autres organes, privées de leurs facultés de voir, entendre…

Il a enfin appelé tout le peuple burundais à s’unir et abandonner toute sorte de division et travailler d’arrache-pied pour que le Burundi soit plus prospère. Il a mis en garde toute personne qui, par la mauvaise foi serait tenté de semer des troubles pour retarder et freiner le développement du pays.

Il a enfin appelé tous les burundais de toujours prévenir toute sorte de comportement pouvant causer le recul du pays dans les différents domaines afin qu’ils soient jugulés.

Le secrétaire provincial du CNDD-FDD à Ruyigi, M. Gérard Barutwanayo a quant à lui exprimé ses remerciements au secrétariat général du parti pour avoir choisi cette province pour abriter ces cérémonies, ajoutant que la province de Ruyigi est calme et connait actuellement un élan remarquable de développement.

Le président de l’association des anciens combattants, Bahati Jérôme, a, quant à lui, rappelé à ses anciens camarades du maquis, qu’il ne faut pas oublier leur passée et qu’il faut préparer la jeunesse en conséquence pour qu’elle puisse prendre la relève dans l’avenir avec dignité et la connaissance suffisante des origines de la victoire de leur parti, afin de garder le Burundi sur la bonne voie de prospérité. Ces cérémonies ont été rehaussées par la participation de la première dame de la République du Burundi, du vice-président de la République, du premier ministre ainsi que plusieurs hautes autorités burundaises, des membres des deux chambres du parlement, des membres du gouvernement, des corps diplomatiques, des représentants de ce parti venus de tout le pays, sans oublier les représentants des autres partis politiques œuvrant au Burundi. Elles ont débuté par la visite conjointe de la première dame en compagnie du secrétaire général du CNDD-FDD, d’une simulation de la planification des batailles lors du temps de la guerre. Elles se sont poursuivies par la signature du secrétaire de ce parti dans le livre d’or, après quoi les deux personnalités ont visité les maisonnettes en paille appelées « maison du combattant » pour se remémorer de leur vécu quotidien du temps de la guerre.  Elles se sont terminées par le partage des aliments type que consommaient les combattants du temps de la guerre.