• ven. Juin 21st, 2024

Sensibilisation des leaders et des populations sur la consolidation de la paix, le développement durable et la prévention des violences

ByAdministrateur

Déc 5, 2022

BUJUMBURA, 30 nov (ABP) – L’Observatoire national pour la prévention et l’éradication du génocide, des crimes de guerre et des autres crimes contre l’humanité (ONPGH) a organisé  le mardi 29 novembre 2022, en zone Gatumba, commune Mutimbuzi de la province Bujumbura (ouest du Burundi), une séance de sensibilisation des leaders et des administratifs au niveau des communes et des collines de cette province, sous le thème « Unissons-nous pour bâtir un pays paisible à partir de la consolidation de la paix, le développement durable et la prévention des violences ».

Dans son mot luminaire, le président de l’ONPGH, M. Jean de Dieu Mutabazi a indiqué que celui-ci est constitutionnel et émane des accords d’Arusha.

Cette séance de sensibilisation qui s’est déjà déroulée en Mairie de Bujumbura, en province Muramvya, Bururi et Mwaro est une occasion de jeter un regard rétrospectif sur l’histoire du Burundi, les périodes sombres que le Burundi à traversées  afin de pouvoir prévenir ces conflits, a-t-il lancé.

Les participants, au cours des travaux en groupes ont essayé de relever les facteurs qui peuvent torpiller la paix et la sécurité sociale et ce qu’on peut faire pour éviter les conflits qui peuvent conduire aux crimes ci-haut cités.

Ils ont également relevé les principales causes de conflits comme l’exclusion, la mauvaise gestion de la chose publique, la corruption, le manque de patriotisme, le passé qui reste occulté, les responsabilités qui ne sont pas établies sur les crimes qui ont eu lieu au Burundi, l’intolérance politique, l’injustice, le chômage, les conflits fonciers pour ne citer que les seuls exemples.

Les participants ont aussi manifesté, le vouloir vivre ensemble, la cohabitation pacifique, la demande du pardon par les responsables des crimes et ils ont demandé que le pardon leur soit accordé afin de tourner la page et bâtir un pays paisible où il faut bien vivre.