• lun. Fév 6th, 2023

Célébration de la journée du contribuable 2022

ByAdministrateur

Déc 7, 2022

BUJUMBURA, 6 déc (ABP) – Le président de la République du Burundi, Evariste Ndayishimiye a rehaussé de sa présence les cérémonies marquant la célébration de la journée du contribuable 2022, organisée par l’Office burundais de recettes (OBR) sous le thème : » Payons fièrement les impôts et taxes dus et contribuons  au développement du pays ».

Dans son allocution, le chef de l’État a remercié  les Burundais en tête les commerçants, les opérateurs économiques qui ont déjà compris l’avantage de payer les impôts et les taxes afin de  contribuer dans le développement du pays. Il déploré le fait qu’il y a ceux qui ne veulent pas changer de mentalité pour contribuer à la croissance économique du Burundi. Il a lancé un appel à ceux qui ont des capitaux, de créer des entreprises de production, l’emploi à l’endroit des jeunes et augmenter la production et exporter car,  aucun pays ne peut se développer sans  exportations.

                                                                                             Vue partielle des contribuables

 

Le président Ndayishimiye a profité de cette occasion pour exhorter la population en tête  les leaders  à travailler dur, s’atteler aux projets de développement surtout dans le secteur de l’agriculture et de l’élevage pour que » chaque bouche ait à manger et chaque poche ait de l’argent ». Il les a aussi invités à couper court avec tout mauvais comportement comme la vente des propriétés foncières de l’État, la fraude, la corruption, le vol, les malversations économiques, la paresse  et autres maux, mais plutôt d’exploiter le potentiel que Dieu a donné au  Burundi,  pour créer des industries agroalimentaires, touristiques, les industries en matière des TIC, de l’eau, de transformation agro-pastorale, construction des logements sociaux, …

Il a demandé à l’Office burundais de recettes (OBR), de concentrer tous ses efforts pour collecter le maximum d’impôts et taxes pour augmenter les fonds qui vont dans le trésor public.  Il a demandé au personnel de l’OBR de travailler conformément à la loi,  d’éviter le vol et la corruption.

Le ministère des finances a été invité à son tour de gérer ces fonds de façon rationnelle, pour que les contribuables constatent  eux-mêmes, que les impôts qu’ils ont payés ont servi dans travaux d’intérêt général.

Le ministère de la justice quant à lui a été appelé à bien suivre le fonctionnement du tribunal de commerce pour protéger les droits des opérateurs économiques tant nationaux qu’étrangers.

Le commissaire général de l’OBR, Jean Claude Manirakiza a remercié tous les contribuables et a  prodigué des conseils à l’endroit de ceux qui n’ont pas encore compris les avantages de payer les impôts et taxes. Il n’a pas manqué de préciser les avancées enregistrées par cette institution durant le 1er trimestre de l’exercice 2022-2023, donc du 1er juillet au 30 septembre 2022, où l’OBR a collecté 384,34 milliards de fbu au moment où l’année passée sur la même période, on avait collecté 329,74 milliards de fbu, soit une augmentation de 54,6 milliards de fbu. Il a précisé que de nouvelles stratégies sont en train d’être mises en place pour optimiser les recettes et améliorer le climat des affaires par un service de qualité. Signalons que des prix ont été décernés à cinq  meilleurs contribuables dont la KCB bank qui a reçu un prix d’ascension avec un chèque de trois millions de fbu. La société Burundi Tabbaco Campany, un homme d’affaires qui opère le payement électronique des déclarations, la société Moulin Mutoyi, ainsi qu’une personne qui a aidé l’OBR à débusquer les contribuables qui travaillaient de façon clandestine, ont reçu chacun un certificat d’honneur et un chèque de 2 millions de fbu.