• lun. Fév 6th, 2023

Appel aux administratifs de servir la population sans arrières pensées

ByAdministrateur

Déc 8, 2022

KIRUNDO, 7 déc (ABP) – Le premier ministre burundais, M. Gervais Ndirakobuca a rencontré mardi le 6 décembre 2022, les administratifs et tous les chefs de service à tous les niveaux, ainsi que les représentants des confessions religieuses et des partis politiques de la province Kirundo(nord du Burundi), pour échanger sur la vie de la province .

Dans son mot d’accueil, le gouverneur de la province Kirundo, M. Albert Hatungimana a indiqué que la sécurité est généralement  bonne. Mais, a-t-il dit, la province a été secouée  par des aléas climatiques, surtout le déficit hydrique, ce qui a fait que la saison culturale B ne soit pas bonne car tous les agriculteurs n’ont pas eu la chance de défricher.

                                                                                         vue partielle des participants

Malgré cette situation, la production du manioc a été bonne, et par conséquent, d’autres provinces s’approvisionnent du jour au jour, a-t-il affirmé. Le gouverneur Hatungimana a aussi évoqué le défi de la vente sur pied de quelques cultures organisée par les commerçants. Selon lui, ce type de vente s’observe beaucoup sur la production rizicole, où ces commerçants récoltent eux-mêmes ce qu’ils n’ont pas semé.

Il a aussi indiqué que les conflits fonciers en province Kirundo sont la source des malentendus dans la communauté jusqu’à enregistrer des criminalités. Il a également signalé que 900 enfants rapatriés, en âge de scolarité, n’ont pas été enregistrés à l’école, suite au système éducatif du pays d’origine qui ne correspond pas à celui de leur pays natal.

En ce qui concerne les minerais, le gouverneur Hatungimana a fait remarquer que les orpailleurs de différents sites d’extraction de l’or ont produit moins de 2 kilogrammes de ce minéral depuis le mois de juillet de l’an 2022 jusqu’à nos jours.

Quant au premier ministre Ndirakobuca, il a demandé aux administratifs de servir la population sans arrières pensées en vue d’arriver au développement durable et inclusif. Il a indiqué que tout citoyen burundais est appelé à combattre la pauvreté.

Le premier ministre burundais a également invité la population de Kirundo à transformer leur terre qui est très fertile, sachant que cette province compte beaucoup de lacs pouvant servir même à l’irrigation collinaire. Il a ensuite souligné que toute personne est appelée à protéger son prochain, à pointer du doigt aux malfaiteurs, et à protéger le trésor public.

Il a mis en garde les magistrats qui se comportent mal devant les procès, puisqu’on a constaté que la justice peut être la source des conflits, et cela suite à la corruption.

Le chef du gouvernement a en outre rappelé que les impôts et taxes ne sont pas perçus pour une personne, mais plutôt pour le gouvernement, tout en mettant en garde ceux qui détournent les biens publics. Il a aussi recommandé au directeur de l’enseignement en commune Kirundo de rembourser une somme de 300.000FBu, qu’il a perçu comme corruption auprès de la veuve enseignante, qui a été par la suite révoquée, suite aux mauvaises informations fournies par le directeur de l’enseignement de la commune Kirundo, au ministère en charge de l’éducation.