• mar. Juin 18th, 2024

Le Burundi désigné pour assurer la présidence de la Conférence des Ministres de l’Autorité du Lac Tanganyika

ByAdministrateur

Déc 12, 2022

BUJUMBURA, 10 déc (ABP) – Le Burundi a été désigné pour assurer la présidence de la Conférence des Ministres de l’Autorité du lac Tanganyika. Il s’agit de l’une des recommandations de la déclaration finale, de la 10ème session de la Conférence des Ministres de l’Autorité du Lac Tanganyika tenue jeudi le 8 décembre, à Bujumbura.

Le ministre Burundais de l’Environnement, de l’Agriculture et de l’Elevage, Sanctus Niragira, a succédé à Selemani Saidi Jafo, ministre d’Etat Tanzanien auprès du Bureau de la vice-présidence. Après les travaux de ces assises, une déclaration finale a été dégagée.

                                                                           vue partielle des délégations présentes

Les 4 Etats membres de cette conférence se sont dits profondément préoccupés malgré les efforts qu’ils consentent dans la gestion durable du Lac Tanganyika et son bassin. La biodiversité biologique reste menacée par la dégradation continue de l’environnement du lac. Ils ont réitéré l’engagement de soutenir les activités qui ont un impact visible des programmes et des projets mis en œuvre.

Au moment où il a été constaté que le secrétariat est en difficulté pour s’acquitter de ses missions, la déclaration appelle les parties concernées à s’acquitter de leurs engagements, en versant leurs contributions nationales à l’ALT. Ces dernières se sont engagées à verser annuellement 303.900 dollars américains à l’ALT conformément aux clauses de la 2ème réunion de la conférence des ministres, explique la déclaration.

Deux projets vont continuer à être exécutés par cette autorité pour l’année prochaine. Il s’agit du projet Lake Tanganyika Water Management (LATAWAMA) et du projet Lake Tanganyika Fishery Management (LATAFAMA). En ce qui concerne la gestion financière du projet LATAWAMA, les parties concernées se sont convenus d’appliquer le modèle conformément aux cadres institutionnels de l’ALT et des Etats membres.

Concernant le projet LATAWAMA, la conférence des ministres a recommandé la prolongation d’un an sans frais pour achever les activités inachevées. Les 4 parties se sont convenues de réserver des fonds pour soutenir la sensibilisation et la mise en œuvre de la charte de gestion des pêches.

Par ailleurs, la conférence des Ministres a demandé que l’ALT s’assure que le projet respecte les exigences en matière de sauvegardes environnementales et sociales pour préserver l’écosystème du lac Tanganyika. Le Kiswahili a été consacré par la conférence des ministres, comme l’outil de communication dans les travaux de la conférence des Ministres de l’ALT.

La 11ème session va se tenir à Kinshasa en RDC, au courant du mois d’Octobre 2023, apprend-t-on des conclusions de la 10ème conférence des Ministres de l’ALT.