• lun. Juin 17th, 2024

Le personnel de la justice appelé à être plus professionnel pour rendre une justice équitable

ByAdministrateur

Déc 12, 2022

GITEGA, 8 Déc (ABP) – Le personnel du domaine de la justice à Gitega (Centre du pays) sont appelés à éviter la sympathie au cours de l’exécution de leur tâche et de respecter la déontologie professionnelle. Cet appel leur a été lancé par le gouverneur de la Province Gitega, M. Venant Manirambona, lors d’une réunion de moralisation qu’il tenue à leur intention mardi le 07 décembre 2022.

                                                                                      Vue partielle des magistrats

Lors de cette rencontre de moralisation,  M. Manirambona a salué le pas   déjà franchi dans le domaine de la justice notamment dans l’exécution des procès déjà tranchés. Malgré cela, le gouverneur Manirambona leur a partagé des défis qui s’observent encore dans ce domaine et qui causent souvent la tristesse à la population.

Il a cet effet fait savoir que souvent s’observe une solidarité négative entre certains magistrats quand l’un d’eux a un procès même s’il est coupable, ils veulent le couvrir.

Il a également signalé que certains juges ne prennent pas le temps suffisant pour mener des investigations sur un procès quelconque et souvent ne donnent pas du temps suffisant pour les témoins afin de bien se prononcer. Il a aussi signalé qu’il y a des juges dans le tribunal de résidence qui prennent peu de temps pour écouter les doléances des parties en conflit ou des plantons qui participent dans le circuit judiciaire.

Le gouverneur de Gitega par ailleurs que la population se lamente souvent suite à la disparition de certains dossiers des procès déjà tranchés ou en cours. Il leur a aussi signalé qu’il y a des greffiers qui jouent le rôle de commissionnaires, qui accueillent mal la population et qui,lors de la confection du dossier, ajoutent des choses que les justiciables n’ont pas dit.

Partant de ces défis, M. Manirambona leur a interpellé de couper court avec ce mauvais comportement qui dénigre leur métier et d’être de bons serviteurs de la population en rendant une justice équitable à tout le monde comme ne cesse de le souhaiter le chef de l’État, M. Evariste Ndayishimiye.

M. Manirambona a également interpellé les responsables des instances judiciaires de toujours designer des greffiers compétents et professionnels pour éviter ces défis. Il a interpellé les procureurs à ne pas tarder les dossiers, à faire des investigations profondes sur certains dossiers et à ne pas emprisonner des personnes innocentes. Il a appelé les officiers de police judiciaire (OPJ) a ne pas confondre les conflits

Certains magistrats qui ont pris la parole n’ont pas nié ces accusations. Ils ont indiqué que les voies de sortie sont assez difficiles, car selon eux, il est inconcevable qu’un dossier peut disparaisse alors qu’il n’a pas de jambes pour se déplacer. Ces magistrats ont demandé à leurs responsables de voir comment mettre en place les stratégies pour surmonter ces défis afin de promouvoir la justice équitable à tous les justiciables.

Le président du  tribunal de grande instance dans cette province a indiqué qu’ils sont au courant de ces accusations mais, qu’ils sont en train de faire le tout leur possible pour redorer l’image de la magistrature à Gitega