• dim. Juin 16th, 2024

Les jeunes appelés à être créateur d’emploi

ByAdministrateur

Déc 19, 2022

BUJUMBURA, 14 déc (ABP) – L’artiste Berchmans Ciza appelle les jeunes burundais à être créateurs d’emploi plutôt que demandeurs. C’était au cours d’une interview qu’il a accordée à l’ABP.

M. Ciza a affirmé qu’il s’est mis ensemble avec M. Éric Gashira pour former un atelier d’art nommé « Mains Competences », qui fait de dessins, des écritures et de sérigraphie sur différents objets.
Selon lui, le métier d’artiste a une importance capitale dans le développement du pays. À part l’autonomisation économique de l’artiste, il attire les touristes venus visiter notre pays.

M. Ciza a précisé que, grâce à ce métier, il a déjà acheté une parcelle à Bujumbura et a construit une maison dans laquelle il habite. Il est capable également de satisfaire tous les besoins primordiaux à sa famille comme la scolarité et les soins de santé.

M. Ciza a aussi indiqué qu’il a déjà encadré cinq hommes, dans le cadre de la promotion de l’art. Et ces hommes ont la capacité de former leurs propres ateliers.

S’agissant des défis rencontrés dans ce métier, l’artiste Ciza a cité le prix des outils utilisés qui ne cesse d’augmenter. Par exemple, a-t-il signalé, la peinture à l’huile coûte 20mille Fbu, alors qu’en 2007, elle coutait 7mille Fbu et la peinture à eau coûte 70 mille Fbu contre 30 mille Fbu en 2007. A part de cela, les clients viennent faire des commandes soit des tableaux ou des tricots, mais ne les payent pas à temps.

M. Ciza invite toute personne qui n’est pas embauché à apprendre les métiers pour s’auto-développer et de travailler ensemble pour avoir des nouvelles idées. Il demande également au gouvernement de soutenir les artistes en vue de promouvoir   leurs activités.