• lun. Juil 22nd, 2024

Le retard et la mauvaise exécution des jugements, à l’origine des conflits sociaux

ByAdministrateur

Jan 3, 2023

KARUSI, 3 jan (ABP) – Le gouverneur de la province Karusi, Mme Dévote Nizigiyimana déplore les retards et les mauvaises exécutions des jugements qui s’observent au niveau des tribunaux et qui sont à l’origine des conflits sociaux, sentiments exprimés lors de la réunion de sécurité tenue le mardi 3 janvier 2023, à l’endroit des administrateurs communaux, les chefs de service clés comme la justice, les forces de l’ordre et de défense, le BPEAE et la DPE.

Les cas de conflits sociaux allant jusqu’au aux cas de meurtre, de justice populaire, d’incendie volontaire des maisons et surtout de perte de temps devant les tribunaux et ou devant les bureaux administratifs sont très nombreux, accuse le gouverneur Nizigiyimana.

Elle regrette que même les procès déjà portés au ministre de la justice et qui ont provoqué sa descente le mois de décembre 2022 pour en finir, restent pendants.

Après la promesse de doter d’un véhicule au Tribunal de Grande Instance, voire celui du gouverneur, dit-elle, le président du Tribunal de Grande Instance a accepté devant l’assemblée, qu’au plus tard le 31 janvier 2023, ces procès portés auprès du ministère seront clos. Les cas d’abandons scolaires à échelle de 1938 élèves au cours du premier trimestre 2022, inquiètent aussi le comité provincial de sécurité.

D’autres manquements comme les engrais chimiques FOMI de type « Totahaza », les coupures électriques, la participation des mineurs dans les soirées dansantes et les conflits religieux dont l’église Morave, ont été présentés et discutés.