• ven. Juin 21st, 2024

Le centre de Collecte de lait de Marangara ferme ses portes après la clôture du projet PRODEFI

ByAdministrateur

Jan 4, 2023

NGOZI, 2 jan (ABP) – Le centre de collecte de Lait (CCL) de Marangara n’a pas tardé de fermer ses portes, à peine moins d’une année, après la clôture des activités du projet PRODEFI le 31 décembre 2021 en province Ngozi.

Selon M. Sylvestre Bwanike, en charge de la collecte de lait dans la coopérative qui gérait ce centre, la fermeture des activités est due à la rupture de la chaîne d’approvisionnement. Il a indiqué que ce Centre utilisait en grande partie du lait en provenance de la zone Nyamugari de la commune Marangara. Il s’agit d’une zone d’élevage produisant le gros du lait utilisé en cette commune, a-t-il dit.

M. Bwanike a précisé que le projet PRODEFI avait appuyé pour le déplacement du lait jusqu’au centre. Après son départ, le déplacement est devenu un casse-tête pour la coopérative, du fait de l’éloignement du lait par rapport au centre, et les éleveurs ont interrompu l’approvisionnement. Les pertes sont perceptibles non seulement au CCL mais aussi parmi les éleveurs, a-t-il signalé.

Gervais Ndundi, un éleveur de Nyamugari qui s’est entretenu avec l’ABP au chef-lieu de la commune a noté :  » C’est une perte incroyable pour nous les éleveurs de Nyamugari. Nous avions l’habitude de vendre notre lait aux collecteurs qui l’amenaient au CCL Marangara. Nous avions des revenus stables car nous étions payés à la fin du mois. Actuellement que le CCL a fermé, les éleveurs ne savent plus à quel saint se vouer. Certains sont même obligés de donner gratuitement leur lait aux buveurs de peur de le renverser par terre n’ayant de clients pour acheter. C’est vraiment regrettable « .

Au centre de négoce de Marangara, les consommateurs regrette les bons temps du lait de très bonne qualité du CCL: » C’était déjà acquis de consommer du lait bien transformé. C’est vraiment difficile d’avoir la même qualité. Il faut que les membres de la coopérative se ressaisissent pour redémarrer les activités.  Ce n’est pas difficile, ils ont la clientèle. Il suffit de collecter un peu de fonds pour chercher un déplacement motorisé”.

  1. Bwanike sollicite un appui de la part des partenaires de développement de la commune pour que CCL redevienne fonctionnel. Rappelons que le Projet PRODEFI a beaucoup appuyé pour le repeuplement du cheptel bovin en province Ngozi. La production laitière s’est vue considérablement accrue pour atteindre plus de 8000 litres par jour. Pour bien gérer cette production, PRODEFI a appuyer pour la construction de 5 Centres de Collecte de Lait dans les communes de Ngozi, Ruhororo, Gashikanwa, Mwumba, Busiga et Tangara. Ces CCL ont été adéquatement dotés de matériel moderne pour la bonne transformation et conservation du lait.  La pérennisation de ces acquis reste actuellement problématique. Certaines  coopératives qui les gèrent ne se sont pas à mesure de poursuivre les activités.