• dim. Juin 16th, 2024

L’administration communale de Mukaza appelée à prendre en considération les efforts de la police quant au retrait des enfants de la rue

ByAdministrateur

Jan 5, 2023

            BUJUMBURA, 4 jan (ABP) – L’administration de la commune urbaine de Mukaza est appelée à honorer les efforts fournis par la police œuvrant en commune Mukaza de la mairie de Bujumbura quant au retrait des enfants de la rue.

Cet appel a été lancé la semaine dernière par le commissaire communal de police à Mukaza, Gilbert Habonayo, lors de la réunion d’évaluation pour le dernier semestre de l’année écoulée, animée par l’administrateur de la commune urbaine de Mukaza, Rénovat Sindayihebura, à l’endroit de toutes les parties prenantes dans la vie de cette entité municipale.

                                                                                                                     Vue partielle des participants

Au cours de cette réunion, le vice-président du conseil communal de Mukaza, Jean Bosco Bizindavyi, a interpellé les chefs de quartier à collaborer avec les conseillers collinaires, afin de bien mener à bon port leur travail de servir la population. Il leur a également demandé de faire régulièrement des réunions et de donner des rapports aux autorités hiérarchiques.

En effet, le commissaire communal de police Habonayo a fait savoir que la police se donne corps et âme dans le travail de retrait des enfants de la rue, pour les acheminer vers les deux centres se trouvant chargés d’héberger ces derniers à Jabe, avant qu’ils soient retournés dans leurs communes d’origines par les responsables administratifs.

Le constat malheureux est qu’après trois jours, ces enfants retournent dans la rue alors que la police a tout fait pour les acheminer vers ces centres d’hébergement, a déploré Habonayo. Ainsi, il a demandé à l’administration communale de mettre en valeur les efforts de la police, et de signaler tout ce qui manque pour que ces enfants restent hébergés dans ces centres ou soient retournés dans leurs communes respectives, afin d’y trouver une solution adéquate. Ceci s’avère urgent du fait que ses enfants commencent à être dangereux, car, ils volent les passants, selon des informations recueillies sur place.

Il a, par ailleurs, appelé les chefs de quartier et les conseillers collinaires à travailler en synergie avec la police affectée dans leurs quartiers afin d’assurer la sécurité de manière efficace.

Il s’est enfin réjoui de la situation sécuritaire qui a prévalu lors de la célébration de la fête de Noël.