• mar. Juin 18th, 2024

La mise en commun des champs pour une agriculture en bloc, une stratégie ayant abouti à l’accroissement de la production

ByAdministrateur

Jan 20, 2023

KAYANZA, 19 jan (ABP) – La nouvelle stratégie de mise en commun des champs pour une agriculture en bloc a beaucoup contribué dans l‘augmentation  de la production en commune Gatara de la province Kayanza (nord). Ce sont les propos de certains habitants rencontrés dans différents marais de cette commune en train de récolter le maïs semé en bloc durant la saison culturale C 2022. Toutefois, ils demandent que les semences sélectionnées soient disponibles à temps plein pour barrer la route au retard pouvant être enregistré lors du semis.

Comme l’a constaté l’ABP lors de son passage dans différents marais de la commune Gatara, la production du maïs n’a cessé d’accroître depuis que le projet de mise en commun des champs pour une agriculture a été initié. Certains habitants rencontrés dans leurs champs en train de récolter le maïs ont signalé que, des malgré l’exiguïté des terres arables, la production s’est multipliée par deux fois ou plus.

D’autres ont témoigné qu’auparavant, ils s’attendaient à une production moyenne de 800 Kg de maïs par hectare alors qu’aujourd’hui, la production moyenne est de 4 tonnes de maïs à l’hectare. Même son de cloche pour l’agronome communal de Gatara, M. Evariste  Sindayigaya, qui indique que durant la saison culturale C 2022, les exploitants de 19 marais s’étendant sur plus de 600 éparpillés dans cette commune les ont mis en commun pour semer en bloc la culture du maïs. Pour lui, la production attendue avoisine 2 500 tonnes. Partant de cela, il demande à ceux n’ayant pas encore compris le bien-fondé de cette technique de se ressaisir pour ne pas rester en arrière en matière de développement. C’est au moment où le conseiller de l’administrateur de Gatara, M. Révérien Ntahimpera, demande aux usagers des marais qui sont en pleine campagne de récolte du maïs semé durant la saison sèche dernière de bien gérer cette production et de mener une lutte commune contre tout commerçant spéculateur.