• lun. Juil 15th, 2024

Appel à la pérennisation des acquis du programme PNSADR-IM

ByAdministrateur

Fév 18, 2023

RUYIGI, 15 fév. (ABP) – La population des communes de la région naturelle du Moso   bénéficiaire du Programme national de sécurité alimentaire et de développement rural de l’Imbo et du Moso (PNSADR-IM) qui touche à sa fin, se réjouit du pas qu’ils ont pu franchir dans le développement durant la période d’encadrement par ce projet. Cette même population est appelée à éviter tout comportement qui pourrait entrainer la perte des acquis.

Cet appel a été lancé le lundi 14 février, lors de la présentation des réalisations par ce projet dans les régions naturelles de l’Imbo et Moso.

Au terme des 5 ans du PNSADR-IM, le coordonnateur, M. Damase Ntiranyibagira a fait savoir que ce programme visait à renforcer la sécurité alimentaire et le développement rural dans les régions naturelles de l’Imbo et du Moso. Il a indiqué également que ce projet a pu renforcer les infrastructures hydro agricoles au niveau des marais et des plaines. Il a désenclavé les zones de production tout en développant les filières riz et lait.  Le PNSADR-IM a procédé, en outre, à la diversification de la production, à l’amélioration de la nutrition sans oublier le renforcement des capacités institutionnelles des acteurs du développement agricole en relation avec les filières ciblées.

La population bénéficiaire de ce programme, et particulièrement celle des provinces Ruyigi, Rutana et Cankuzo situées dans la région naturelle du Moso, se réjouit qu’elle a pu être initiée à l’élevage moderne dans le cadre de la chaine de solidarité communautaire.  Certains bénéficiaires affirment avoir eu de grands revenus jusqu’à s’acheter des propriétés, trouver des frais de scolarisation des enfants, transformer leurs maisons d’habitation de façon moderne.

Au moment où le PNSADR-IM clôture définitivement ses activités dans ces deux régions naturelles, M. Ntiranyibagira rappelle aux bénéficiaires qu’ils doivent veiller à ce que l’étape qu’ils ont déjà franchie dans le développement doit être sauvegardée et être considérée comme un capital pour franchir d’autres escaliers supérieurs dans le développent.

Il a indiqué que ces agro-éleveurs sont d’une importance capitale dans le développement des ménages, des communautés locales, des communes et provinces et même de tout le pays et qu’ils contribuent même dans le rabaissement des prix pour les denrées concernées.

Pour rappel, dans les régions naturelles de l’Imbo et Moso, le PNSADR-IM opérait dans les communes Kinyinya et Gisuru en province Ruyigi, Giharo, Bukemba et Gitanga en province Rutana ainsi que Cendajuru en province Cankuzo.