• dim. Mai 26th, 2024

Le site sanctuaire des tambours sacrés de Gishora nécessite la réhabilitation et la modernisation

ByAdministrateur

Mar 6, 2023

GITEGA, 27 fév (ABP) – Le responsable du site sanctuaire des tambours sacrés de Gishora, en commune de Giheta, dans la province de Gitega (centre du pays), M. Oscar Nshimirimana, interpelle le ministère en charge de la culture de s’investir activement dans la réhabilitation et modernisation dudit site en vue le rendre plus attractif au tourisme. M.Nshimirimana l’a confié à l’ABP, après une exhibition des tambourinaires à une équipe de touristes expatriés, samedi, le 25 févier 2023. Ce site a été créé par le roi Mwezi Gisabo, lors de sa fuite vers cette localité de Gishora, suite aux colons allemands qui le traquaient à partir de la capitale royale de Muramvya pour le tuer, a indiqué M. Nshimirimana. Celui-ci déplore le mauvais entretien des maisons de la cour royale et leurs équipements, de même que les enceintes de l’enclos devenus caducs, a-t-il ajouté. Pour y remédier, M. Nshimirimana voudrait l’implication des autorités administratives provinciales ou communales de la province Gitega pour redorer la clarté du site.

Il aussi appelé les opérateurs économiques à y investir en construisant dans la propriété du site des maisons d’accueil et des restaurants somptueux en vue de rendre agréable le séjour des touristes.

En marge de l’exhibition des tambourinaires, le sanctuaire des tambours sacrés de Gishora a offert aux visiteurs l’occasion de contempler le palais royal et son équipement, les effets vestimentaires du roi et de ceux de la reine ainsi que les deux tambours sacrés liés à la fertilité agricole dont les noms sont « Ruciteme » (celui pour lequel on débroussaille) et  « Murimirwa » (celui pour lequel on cultive).

Il est à signaler que le tambour Burundais a été consacré patron mondial par l’UNESCO