• ven. Juil 19th, 2024

Le Burundi prend la présidence de la COMIFAC

ByAdministrateur

Mar 21, 2023

BUJUMBURA, 17 mars (ABP) – Le premier ministre burundais, Gervais Ndirakobuca, a ouvert le vendredi 17 mars 2023 à Bujumbura, la 11ème réunion ordinaire du Conseil des ministres de la Commission des forêts d’Afrique centrale (COMIFAC) dont l’objectif était de céder la présidence au Burundi.

Les cérémonies ont été rehaussées par différents ministres des pays membres de la commission, dont le ministre burundais de l’environnement, de l’agriculture et de l’élevage, M. Sanctus Niragira, qui est devenu le nouveau président de la COMIFAC.

Dans son allocution circonstancielle, le premier ministre burundais, a informé les participants sur ce qui a été fait et ce qui est en train d’être fait dans le secteur de l’environnement, en général et dans le domaine des forêts en particulier. Il a indiqué qu’il y a eu la mise en place d’outils stratégiques pouvant contribuer à la gestion durable de la forêt et à la lutte contre les changements climatiques, notamment le programme national de reboisement « Ewe Burundi urambaye » et la politique forestière qui vise la pérennisation des ressources forestières existantes pour répondre aux besoins économiques et écologiques des populations présentes et futures.

                                                                Remise et reprise entre les présidents entrant (à droite) et sortant (à gauche) de la COMIFAC

La COMIFAC sous la présidence burundaise, apportera sa contribution pour que la communauté internationale considère les forêts d’Afrique centrale comme « poumons verts de la planète », a affirmé Ndirakobuca.

Le Ministre des Forêts et de la Faune du Cameroun et président sortant de la COMIFAC, Jules Doret Ndongo, a montré les grandes réalisations et projets en cours de cette commission durant ces trois années de sa présidence.

Dans les réalisations, le ministre Ndongo a souligné, entre autres, la signature de plusieurs accords au sein du secrétariat exécutif dans le but de développer le programme et les projets dans les pays membres de la commission, entre autres la signature d’un accord de coopération historique entre l’Allemagne et la COMIFAC.

Par ailleurs, a-t-il précisé, une somme portée à plus de plusieurs milliards de francs CFA a été mobilisée pour la réalisation d’une vingtaine de projets communautaires dont certains sont en cours.

Parmi les projets en cours de réalisation, il a souligné, entre autres, l’initiative de dialogue triangulaire avec la Chine, qui concerne les cinq pays producteurs de forêts. En matière de renforcement des capacités, la COMIFAC a engagé le processus de révision des droits fondamentaux et des textes régissant cette commission.

L’ancien président de la COMIFAC a présenté au président entrant des projets prioritaires qui méritent d’être suivis, notamment la finalisation du processus des textes fondamentaux de la COMIFAC et la poursuite de la sensibilisation des Etats membres pour le respect de leurs obligations envers cette organisation.

A noter qu’à l’issue de cette session, il y a eu des cérémonies de remise et reprise entre le président entrant et le président sortant de la COMIFAC