• lun. Juin 17th, 2024

Le président de la République reçoit en audience le président de la commission de l’Union africaine

ByAdministrateur

Mar 21, 2023

KIRUNDO, 20 mars (ABP) – Le président de la République du Burundi Evariste Ndayishimiye a reçu en audience vendredi le 17 mars 2023 dans les enceintes du bureau provincial de Kirundo (nord du Burundi), le président de la commission de l’Union africaine M. Moussa Faki Mahamat.

Dans un point de la presse du 18 mars 2023, le porte-parole du président de la République Mme Rosine Guilène Gatoni a indiqué que M. Faki Mahamat était venu féliciter le président burundais pour les efforts et l’élan de développement que le Burundi a pris, ainsi que les efforts investis pour contribuer à la restauration de la paix dans d’autres pays en général.

Mme Gatoni a également signalé que dans leurs échanges, les deux hautes personnalités sont revenues sur la question de la jeunesse, tout en rappelant que, lors du 36ème conférence des chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union africaine, le président de la République du Burundi a été désigné pour la promotion du programme « Jeunesse, Paix et Sécurité en Afrique ».

Selon Mme Gatoni, le chef de l’Etat burundais a pu témoigner des résultats concrets qui s’observent pour le moment, signalant que la jeunesse est placée au centre du développement via différents programmes du gouvernement, comme le Programme d’autonomisation économique et d’emploi des jeunes (PAEEJ), les coopératives, ainsi que d’autres activités qui occupent la jeunesse et qui font que la jeunesse soit occupée par les travaux de développement communautaire. Ce qui contribue également à la stabilisation de la paix, a-t-elle indiqué.

Concernant la question de la paix, ils sont  revenus encore sur la nécessité d’être solidaire pour le retour de la paix à l’est de la RD Congo, où le chef de l’Etat burundais, en même temps président en exercice de la communauté Est  africaine, a encore fait le plaidoyer pour que l’Union africaine puisse appuyer  la force qui est dans la région pour le retour de la paix, à travers le fonds de la paix de l’Union africaine, comme cela avait été décidé lors du récent sommet des chefs d’Etats et de gouvernements.

Le président de la commission de l’Union africaine n’a pas manqué d’exprimer son appréciation par rapport au paysage burundais.  Ainsi, il a pu découvrir la verdure, les rivières, la beauté naturelle que regorge le Burundi, et il a également affirmé ce que le chef de l’Etat burundais ne cesse de rappeler que le développement du Burundi est essentiellement basé sur l’exploitation de l’agriculture car, dit-il, Dieu a béni le Burundi d’une terre fertile, de la pluie et d’un environnement tellement propice qui n’existe pas ailleurs.

Pour clôturer leurs échanges, les deux hautes personnalités se sont engagées mutuellement à affiner la bonne collaboration entre la commission de l’Union africaine et le Burundi pour le développement de l’Afrique en général, et le Burundi en particulier.